AQUÆ
Image default
Planète Télex

TEMAR, première carte tectonique de l’Arctique

Temps de lecture : < 1 minute

Pour la première fois au monde, il existe une carte tectonique de l’Arctique. Réalisée à l’échelle 1/5000000, sa conception a débuté en 2004 et a été coordonnée par le service géologique russe (VSEGEI). Baptisée TEMAR, elle est aussi le résultat d’une collaboration entre de nombreux pays : Danemark, Suède, Norvège, Russie, Canada, États-Unis, France, Allemagne et Grande-Bretagne. Mais à quoi sert une carte tectonique ?

Son intérêt réside dans l’information qu’elle fournit sur les mécanismes de formation des systèmes montagneux ayant subi d’importantes contraintes compressives. Cette information intervient en amont de celle apportée par la carte géologique, seul outil de référence jusque-là, qui présente la chronologie d’emplacement des formations d’origine justement affectées par ces mécanismes.

Dans le cas de l’Arctique, TEMAR montre que sa formation résulte de la rencontre entre trois plaques dites lithosphériques, c’est-à-dire qu’elles forment l’enveloppe rigide de la surface de la Terre. La découverte de cette interaction met au jour la trace d’océans passés, comme le Bassin central de l’Arctique (Amérasie) ou encore la géométrie exacte de la croûte océanique. Autant d’informations qui permettent de comprendre la structuration de l’Arctique.

La carte imprimée est disponible à la Commission de la carte géologique du monde (CCGM-CGMW) et également en version numérique.

À lire aussi...

Bulgarie : la rivière Iskar submergée de déchets

TEAM AQUAE

Qualité de l’air : du nouveau pour l’indice ATMO

TEAM AQUAE

L’ouverture des sciences marines, au service d’un océan bien commun de l’humanité

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X