AQUÆ
Image default
Tourisme

Jean-Baptiste Lemoyne s’engage auprès du thermalisme

Temps de lecture : 2 minutes

En visite à Châtel-Guyon (63) le 3 décembre 2020, le secrétaire d’État chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a rencontré les acteurs du thermalisme d’Auvergne-Rhône-Alpes. L’occasion, également, d’officialiser la mission thermalisme confiée à Jean-Yves Gouttebel.

Inclure les régies dans les aides d’État

Après une visite des Grands Thermes, le secrétaire d’État s’est rendu au resort Aïga de France Thermes. Une réunion en visioconférence avec les représentants de la filière dans la Région a alors permis d’aborder les différentes problématiques liées à la crise.

Rappelant son souhait d’associer le thermalisme au comité de filière du tourisme, Jean-Baptiste
Lemoyne s’est voulu rassurant, soulignant d’ailleurs que l’accompagnement du secteur résultait d’une volonté présidentielle. « Je me ferai votre avocat pour essayer de pousser un certain nombre de mesures complémentaires. J’entends bien combler les trous qui pourraient rester dans la raquette. »

Parmi les points abordés, les régies municipales, dont une partie n’a pu profiter des aides en raison de leur statut, occupaient une place centrale. Le membre du gouvernement a ainsi affirmé que toutes les régies pas encore couvertes seraient intégrées. Et ce, de manière rétroactive. « La décision devrait intervenir rapidement », a-t-il ajouté.

En parallèle, les établissements pourraient profiter d’un dispositif de prise en charge, par l’État, de dix jours de congés payés pour les centres ayant fermé plus de 140 jours dans l’année. Au même titre que les hôtels, restaurants, salles de sport, etc.

Les fondations du thermalisme du XXIe siècle

En plus des actions immédiates, le secrétaire d’État entend également accompagner la relance. « On est dans la phase de soutien et de sauvetage, a-t-il déclaré. Derrière, il faut enclencher la relance et c’est tout l’objet de la mission de M. Gouttebel. » Une mission dont les résultats sont attendus au 1er semestre 2021, avec une feuille de route et des recommandations, que l’exécutif entend suivre. « On est là pour les mettre en œuvre et poser les fondations de ce thermalisme du XXIe siècle qui ose, qui innove. »

Jean-Yves Gouttebel a, quant à lui, affirmé s’être lancé dans ce travail. Le président du conseil départemental du Puy-de-Dôme estime ainsi que la diversification et le préventif représentent des voix d’avenir. Pour finir, il a conclu en rendant hommage à Valéry Giscard d’Estaing « qui a porté le thermalisme vers le haut dans notre département et dans notre région. »

© Joséphine Brilland – Aquae

À lire aussi...

25e anniversaire de l’ESPA

TEAM AQUAE

Big Wave Risk Assessment Group : la sécurité des surfeurs en ligne de mire

TEAM AQUAE

La data au secours de la grande barrière de corail

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X