AQUÆ
Image default
Planète Télex

Qu’est-ce qui tue les orques ?


Un rapport Orca, couvrant une décennie d’autopsies sur plus de 50 orques (ou épaulards) échouées dans le nord-est du Pacifique et à Hawaï, identifie les menaces mortelles dont beaucoup apparaissent comme étant liées à l’activité humaine.

Dirigée par le ministère de l’Agriculture de la Colombie-Britannique et coordonnée par la SiDoc Society, un programme basé à Washington de l’université de Californie, Davis School of Veterinary Medicine, l’étude a réussi à déterminer 42 % des causes de décès. S’il n’y pas de cause commune relative à ces décès, un point commun a toutefois été soulevé par les spécialistes des mammifères marins : la présence de l’homme.

Ils ont constaté que la moitié des décès étaient dus à des septicémies provoquées par des blessures à l’hameçon ou engendrés par des traumatismes provoqués par des collisions avec des navires ou des hélices. Pour les auteurs, la responsabilité directe des humains dans le décès des orques ne fait aucun doute. L’autre moitié des décès relevaient de maladies infectieuses et de carences nutritionnelles. Ce rapport publié début décembre dans la revue PLOS ONE offre l’un des regards les plus complets à ce jour sur la multitude de menaces humaines et environnementales affectant les orques, et peut aider à éclairer les stratégies pour mieux les protéger. 

 © Pikist

Lire aussi :  Le risque de sécheresse sera fort cet été 2022

À lire aussi...

Le risque de sécheresse sera fort cet été 2022

Alban Derouet

Images de science : Une bulle éternelle (ou presque)

Alban Derouet

Prévisions, climat, gestion des risques… Les crues mortelles d’Allemagne et de Belgique en sept questions

Alban Derouet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »