AQUÆ
Image default
Société Télex

Emmanuel Macron annonce un référendum pour inscrire la protection de l’environnement à la Constitution

 

La lutte contre le réchauffement climatique, pour l’environnement et la biodiversité pourrait faire son entrée dans l’article 1 de la Constitution. C’est ce qu’a déclaré Emmanuel Macron le 14 décembre devant la Convention citoyenne pour le climat. Le président de la République a d’ailleurs annoncé qu’un référendum constitutionnel serait organisé pour entériner cette décision.

Pour Jean-Philippe Derosier, constitutionnaliste et professeur de droit public à l’université de Lille interrogé par Franceinfo, il s’agit là d’une « manœuvre politique ». En outre, il estime que la mesure est surtout symbolique : la protection de l’environnement est intégrée à la Charte de l’environnement, texte inséré en 2005 dans le bloc de constitutionnalité du droit.

Ce qui signifie que ces notions « figurent déjà dans la Constitution », selon Jean-Philippe Derosier, et que leur inscription à la Constitution ne changerait rien en pratique.

 

© Capture d’écran – Youtube Emmanuel Macron

À lire aussi...

Bientôt de l’eau, de l’agriculture et de l’oxygène sur Mars ?

TEAM AQUAE

Pour les femmes boliviennes, l’eau est source de vie… et d’inégalités persistantes

Alban Derouet

Pénurie d’eau et agriculture : la piste des sources « non conventionnelles »

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »