AQUÆ
Image default
Société Télex

Des navires à la rescousse des océans du globe

Temps de lecture : < 1 minute


Le réchauffement climatique, comme la pollution plastique, représente des enjeux de taille pour la santé des 
environnements marins. Pour étudier ces phénomènes et tenter de trouver des solutions, 12 bateaux sillonnent les mers et océans… 

Qu’ont en commun La BoudeusePourquoi pas ?, Les AbeillesTaraEnergy ObserverNomade des MersRace for WaterUnder The PolePlastic OdysseyPolar PodManta et Esprit de VeloxD’abord, ce sont des bateaux. Ensuite, ils ont une mission commune : protéger les mers et les océans face à deux menaces majeures : le réchauffement climatique et la pollution plastique. Et enfin, ils sont tous dans l’ouvrage de la journaliste Caroline Britz paru le 30 octobre dernier aux éditions Vagnon, intitulé Les 12 bateaux qui vont sauver la mer. 

Lire aussi :  Les aventures du Manta, bateau nettoyeur à la poursuite des déchets plastique du globe

Approfondir les connaissances sur les mers et océans 

Certains d’entre eux ont d’ailleurs déjà retenu notre attention ! Comme lMantabateau nettoyeur de l’association The SeaCleaners qui doit se lancer à l’horizon 2023 à la poursuite des déchets plastiques, équipé d’une usine de traitement embarquéeOu encore le Taraqui a quitté Lorient le 12 décembre pour étudier le microbiome de l’océan pendant deux ans.  

Parmi les autres naviresle Plastic Odyssey doit prendre la mer en 2021 avec l’équipe de la Fondation Solar Impulse à son bord. Au cours de ses 30 escales, l’expédition aura pour ambition de découvrir des nouvelles techniques pour réduire les déchets plastiques 

Autre projet : le Polar Pod de l’aventurier Jean-Louis Étienne. Ce navire verticalpour lequel un appel d’offres doit être lancé, doit permettre de récolter des informations dans le Pôle sud ; une zone où les expéditions scientifiques sont peu courantes, car elle est très isolée et les eaux particulièrement agitées. 

Lire aussi :  À la découverte du microbiome marin, l’infiniment petit au service de la planète

© Artak Petrosyan – Unsplash

À lire aussi...

L’Oréal Water Saver : la nouvelle technologie proposée au CES 2021

TEAM AQUAE

Le groupe français Saur s’implante au Portugal

TEAM AQUAE

Le hamburger américain, cause de stress hydrique dans l’ouest des États-Unis

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X