AQUÆ
Image default
Société Télex

Le débit d’eau des douches, l’ultime bataille de Trump… pour ses cheveux !


C’est une réussite pour Donald Trump et 
ses cheveux… pas pour l’environnement. Alors qu’il doit céder sa place à Joe Biden le 20 janvierle 45e président des États-Unis vient d’obtenir l’augmentation de la pression des pommeaux de douchesEn juillet dernier, Trump s’était plaint d’un débit d’eau insuffisant pour que sa chevelure soit parfaite. Depuis, le chef d’État menait une véritable bataille pour refondre le cadre réglementaire.

Mission accomplie : le ministère américain de l’Énergie a annoncé le 15 décembre l’évolution des normes en la matière, affichant l’objectif de préserver le choix des consommateurs. La décision s’ancre toutefois dans une démarche globale du président, climato-sceptique notoire, contre la politique environnementale menée avant lui. La limitation du débit des pommeaux de douche découlait de la loi sur l’énergie votée en 1992 par le Congrès pour économiser l’eau. 

© Gerd Altmann – Pixabay

Lire aussi :  Le risque de sécheresse sera fort cet été 2022

À lire aussi...

Bientôt de l’eau, de l’agriculture et de l’oxygène sur Mars ?

TEAM AQUAE

Pour les femmes boliviennes, l’eau est source de vie… et d’inégalités persistantes

Alban Derouet

Pénurie d’eau et agriculture : la piste des sources « non conventionnelles »

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »