AQUÆ
Image default
Planète Télex

Une maladie cutanée liée au réchauffement climatique tue les dauphins

Temps de lecture : < 1 minute

Nouvelle conséquence du réchauffement climatique : une maladie cutanée parfois mortelle chez les dauphins côtiers émerge depuis 15 ans aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Australie.

La « maladie de peau d’eau douce »  résulte d’une trop grande exposition à l’eau douce. La baisse de la salinité entraîne une dermatite provoquant des lésions cutanées qui peuvent causer le décès du cétacé. Le phénomène est mis en lumière dans une étude publiée en décembre par des chercheurs américains et australiens.

Ces derniers expliquent que la manifestation gagne en puissance et identifient les responsables : les épisodes météorologiques extrêmes, de plus en plus fréquents en raison du changement climatique, qui engendrent des dégradations des milieux environnementaux.

©Rudney Uezu

À lire aussi...

Le groupe français Saur s’implante au Portugal

TEAM AQUAE

Le hamburger américain, cause de stress hydrique dans l’ouest des États-Unis

TEAM AQUAE

Le Tibet améliore l’accès à l’eau potable dans les zones rurales

Alban Derouet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X