AQUÆ
Image default
Société Télex

L’UNESCO veut des outils concrets pour la gestion de l’eau face au dérèglement climatique

Temps de lecture : < 1 minute

La Division des sciences de l’eau de l’UNESCO vient de lancer un appel aux intervenants sur les approches de gestion de l’eau résiliente au climat. Les candidats ont jusqu’au 18 janvier 2021 pour se faire connaître.

Après l’ONU, au tour de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) de prendre en main le sujet de l’eau et d’encourager à la sensibilisation sur les risques encourus par la ressource face aux perturbations climatiques.

Lire aussi :  L'ONU dédie la décennie à la sauvegarde des océans

Pour l’UNESCO, durant cette dernière décennie, le monde a pris conscience de l’accélération du changement climatique et de son poids sur les moyens de subsistance, et en particulier sur son impact sur l’eau et les risques liés à la ressource. Dans ce contexte, l’organisation souhaite désormais disposer d’outils et d’approches complémentaires de gestion résiliente de l’eau pour lutter contre les dangers liés au climat.

Une série de webinaires pour exposer des solutions pratiques

C’est pourquoi elle vient de lancer un appel à manifestations d’intérêt pour trouver des conférenciers souhaitant présenter des communications durant des webinaires sur les Approches de gestion de l’eau résiliente au climat. Organisée par la Division des sciences de l’eau de l’UNESCO, l’Alliance for Global Water Adaptation (AGWA) et le Centre international pour la gestion intégrée des ressources en eau (ICIWaRM), cette série mensuelle de webinaires a pour objectif de présente des composantes techniques et pratiques sur des approches dites ascendantes, soulignées par des exemples d’applications concrètes et couvrant un large éventail de sujets sur l’eau.

Pour en savoir plus concernant l’appel aux intervenants sur les approches de gestion de l’eau résiliente au climat, cliquez ici

À lire aussi...

Le groupe français Saur s’implante au Portugal

TEAM AQUAE

Le hamburger américain, cause de stress hydrique dans l’ouest des États-Unis

TEAM AQUAE

Le Tibet améliore l’accès à l’eau potable dans les zones rurales

Alban Derouet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X