AQUÆ
Image default
Sana Per Aquæ Société Stratégie

Néris : mise en vente des thermes

Temps de lecture : 2 minutes

Alors que la SEMETT rencontre des difficultés à assurer les travaux de mise à niveau nécessaires, la ville a confirmé sa volonté de céder le centre thermal et le spa des Nériades à un opérateur privé.

La SEMETT (Société d’économie mixte d’exploitation du thermalisme et du tourisme de Néris-les-Bains) s’apprête à transmettre les rênes des thermes de Néris-les-Bains (03) et des Nériades.

Un centre dans l’impasse

Le conseil municipal a effectivement voté, le 14 décembre dernier, la mise en vente des deux établissements. Une décision qui vise à transférer l’activité à un opérateur privé. La municipalité affirme que la SEMETT n’a plus les moyens d’assurer la continuité du complexe dans de bonnes conditions, mais ajoute toutefois qu’il s’est agi d’une « décision
extrêmement difficile à prendre ».

D’une part, la mairie fait référence à différentes difficultés ces dernières années, dont la fermeture du centre en raison de la détection d’une bactérie à l’automne 2020. D’autre part, elle avance que la situation financière ne permet pas d’entreprendre les travaux pour remettre les installations à niveau.

« Nous avons besoin d’avoir des innovations […] et toujours des infrastructures plus performantes, a ainsi affirmé le maire Alain Chapy au micro de la radio RJFM. De gros investissements qu’aujourd’hui la SEM ou la commune ne sont pas capables de porter. »

Vers un groupe spécialisé

Ce changement de dimension, qui s’orienterait vers un groupe thermal, est ainsi jugé indispensable pour soutenir le développement du thermalisme. La fin des opérations de la SEMETT prendra donc effet au 31 août. D’ici là, la mairie doit lancer un appel d’offres afin de trouver un repreneur.

Malgré cela, des travaux d’entretien doivent être engagés d’ici la fin janvier, avec la participation du Conseil régional et du Conseil départemental, dans l’optique de préparer l’ouverture des thermes en avril 2021. Il s’agit de la mise en sécurité des locaux techniques, du bâtiment et du sol.

© Thermes de Neris

À lire aussi...

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Cyberattaque : faut-il craindre pour la sécurité de l’eau potable ?

TEAM AQUAE

Des innovations face à la menace de pénurie d’eau potable

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X