AQUÆ
Image default
Planète

OBSenMER, la nouvelle application marine  

Temps de lecture : 2 minutes

Le Groupe d’Étude des Cétacés du Corentien (GECC) propose une nouvelle application pour répertorier et préserver les animaux marins. Baptisée OBSenMER, elle permet aux particuliers comme aux professionnels d’y recenser toutes leurs observations marines.  

Disponible sur Android et iOS, l’application OBSenMER est à la portée de tous. Elle permet de partager les observations marines de toute nature : de la présence d’un animal à un endroit donné, au signalement de plastique dans les mers et océans. À l’initiative de ce projet, le Groupe d’Étude des Cétacés du Cotentin (GECC), une association reconnue d’utilité publique dédiée à l’étude et à la préservation des mammifères marins dans la Manche. 

Une application pour le grand public

Les particuliers peuvent choisir entre deux modes de fonctionnement. Un premier dit « avec effort », pour lequel l’observation doit durer 15 minutes au minimum et se faire depuis un bateau ou sur terre. L’interface s’adapte automatiquement selon la position géographique détectée.

Le second mode, appelé «observation ponctuelle », demande davantage d’informations. Il faut indiquer llocalisationainsi que la date et l’heure de l’observation. Des photos peuvent être ajoutées pour plus de précision.

Enfin, l’observateur doit attribuer un indice de confiance en fonction duquel les données transmises sont vérifiées avec plus ou moins d’attention. Pour le GECC, l’objectif est de renseigner aux mieux les utilisateursquel que soit leur niveau d’expertise

  et les professionnels de la mer

Les marins confirmés peuvent eux aussi se servir de l’application, cette fois-ci sans surveillance de la part du GECC. « Nous proposons un mode expert, aux skippers par exemple. Ce mode permet de rapporter toute observation avec plus de précision. Ainsi, nous avons été contactés par la classe IMOCA pour équiper les concurrents du Vendée Globe de notre application, qu’ils utiliseront à dessein », explique Jean-Marie Déant, président de l’association.

OBSenMER, une base de données libre 

Si la révision n’est pas nécessaire, les données collectées sont directement mises à disposition de l’Office français de la biodiversité (OFB). Elles peuvent également être transmises, par le biais de partenariats, aux entreprises souhaitant y avoir accès afin d’alimenter leurs bases de données.

Un outil de sensibilisation à la biodiversité marine

Grâce à son « espace d’apprentissage », OBSenMER constitue également un outil de sensibilisation au milieu marin et à la faune qui l’habite. Les utilisateurs peuvent ainsi s’exercer à identifier les animaux observés et recensés dans l’application. Des quiz à choix multiples proposent de reconnaître différentes espèces marines, à travers les photos des contributeurs. De quoi en apprendre plus sur la biodiversité marine.

© Bernard Hermant © Vidéo Youtube par OPSenMer

À lire aussi...

Paléontologie : découverte d’un lézard marin aux dents de requin 

TEAM AQUAE

Les météorites, porteurs d’eau sur Terre ?

TEAM AQUAE

Bon vent, mais surtout bonne collecte !

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X