AQUÆ
Image default
Planète Télex

Découverte d’un requin fossilisé de 150 millions d’années 

Le fossile d’un squelette de requin vieux de 150 millions d’années a été retrouvé quasiment intact. Cette espèce est considérée comme le plus grand requin du Jurassique. 

Le fossile a été découvert en Allemagne, plus précisément en Bavière, dans les calcaires de Solnhofen. Ces lits fossilifères se sont formés dans un site lagunaire tropical-subtropical durant le Jurassique tardif, il y a environ 150 millions d’années. Le spécimen retrouvé est un Asteracanthus, un poisson long de 2,5 mètres appartenant à la famille des Hybodontiformes, disparue il y a 66 millions d’années. Grâce à sa mâchoire puissante, ce redoutable prédateur marin était capable de manger n’importe quelle proie.

Un fossile étonnamment bien conservé

Les spécialistes affirment que le fossile est en très bon état de conservation malgré la composition cartilagineuse du squelette. Cette espèce de requin est connue depuis environ deux siècles, notamment grâce aux dents et épines dorsales retrouvées. La découverte d’un squelette entier constitue une première, qui permet d’apprendre que ce requin disposait de deux nageoires dorsales supportées par des épines proéminentes.

Des dents intégralement conservées ont également été retrouvées.  « Ce type spécialisé de dentition suggère qu’Asteracanthus était un prédateur actif se nourrissant d’un large éventail de proies. C’était certainement l’un des plus impressionnants poissons de son temps », en déduit Sebastian Stumpf, paléontologue à l’Université de Vienne.

©Rigel pour la photo d’illustration (ce n’est pas le vrai requin).

Lire aussi :  Images de science : Une bulle éternelle (ou presque)

À lire aussi...

Le risque de sécheresse sera fort cet été 2022

Alban Derouet

Images de science : Une bulle éternelle (ou presque)

Alban Derouet

Prévisions, climat, gestion des risques… Les crues mortelles d’Allemagne et de Belgique en sept questions

Alban Derouet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »