AQUÆ
Image default
Planète Télex

De l’eau jaillirait d’une lune de Jupiter

Temps de lecture : < 1 minute

De nouveaux indices montrent qu’Europe, l’un des satellites de Jupiter, émettrait des panaches de vapeur d’eau. 

En survolant Europe il y a 20 ans, la sonde Galileo a détecté des écarts dans le champ magnétique de Jupiter. Ces variations pourraient être dues à des panaches d’eau, selon les scientifiques qui ont pu observer et prouver l’existence de vapeur d’eau sur cette lune glacée.  

Des panaches d’eau à la surface d’Europe ? 

Les chercheurs de l’ESA (l’Agence spatiale européenne) ont réalisé des travaux sur les nouvelles données transmises par la sonde Galileo, notamment celles issues du détecteur de particules énergétiques (EPD). L’appareil a enregistré une forte présence de protons retenus dans le champ magnétique de Jupiter, mais qui n’ont pas été détectés près d’Europe. 

En modélisant le mouvement magnétique de ces protons pendant le survol de la sonde Galileo à l’aide de simulations informatiques, les scientifiques de l’ESA ont obtenu des indices. Selon eux, des jets de vapeur d’eau pourraient être présents sur Europe et perturber ainsi son atmosphère et son champ magnétique.

Une hypothèse qui reste à confirmer 

Il faudra attendre 2029, le temps pour la mission JUICE (JUpiter ICy moons Explorer) de se poser sur Jupiter, pour disposer de plus de précisions. La sonde d’exploration sera équipée de nouveaux instruments qui pourront échantillonner et détecter les particules présentes dans les panaches d’eau. 

© ParallelVision

À lire aussi...

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Recensement des grottes submergées en Corse 

Alban Derouet

Des innovations face à la menace de pénurie d’eau potable

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X