AQUÆ
Image default
Société Télex

 L’eau comme système de propulsion spatiale  

Temps de lecture : < 1 minute

La NASA teste une nouvelle technologie pour ses nano-satellites CubeSat : des propulseurs à base d’eau. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du projet Pathfinder Technology Demonstrator.

Une propulsion basée sur l’électrolyse

L’agence spatiale américaine veut expérimenter un nouveau carburant pour ses systèmes de propulsion : l’eau. La technologie développée s’appuie sur le processus de l’électrolyse de l’eau. Il s’agit d’utiliser un courant électrique afin de séparer la molécule d’eau pour obtenir du dihydrogène et du dioxygène, deux composés présents dans le carburant classique des fusées. Les deux éléments seront ensuite brûlés dans un minuscule moteur pour pousser la fusée Cette nouvelle méthode, baptisée Hydros, présente un double avantage : un coût très réduit et de faibles risques d’explosion.

CubeSat avec propulsion à base d'eau ©Nasa
Illustration d’un vaisseau spatial Pathfinder Technology Demonstrator-1, démontrant un système de propulsion à base d’eau en orbite terrestre basse. ©Nasa

Une première mission test

Le dispositif est amené à être exploité pour les mini satellites CubeSat. L’électrolyse sera d’ailleurs réalisée à l’intérieur des CubeSat, dans des chambres miniaturisées, dimensionnées pour les mini satellites. Et les panneaux solaires de ces derniers permettront d’exploiter l’énergie du Soleil pour fournir l’électricité nécessaire au processus.

Concrètement, le projet se déroulera, dans le cadre du programme Pathfinder Technology Demonstrator (PTD). La première étape consistera à envoyer cinq unités en orbite terrestre basse. Nommée PTD-1, cette mission aura pour objectif de contrôler l’efficacité du nouveau système de propulsion à base d’eau mis en place.

© NASA

À lire aussi...

Des étés européens de plus en plus secs à cause du changement climatique

TEAM AQUAE

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Recensement des grottes submergées en Corse 

Alban Derouet

2 comments

Gilles MARTIN 13 février 2021 at 13 h 05 min

L’eau n’est pas le carburant. L’énergie est fournie par les panneaux solaires. L’eau sert juste d’élément à propulser pour obtenir la poussée qui fait avancer la fusée.

Reply
Alban Derouet 18 février 2021 at 10 h 21 min

Bonjour,
Transportant un demi-litre d’eau liquide comme carburant, le système divisera l’eau en hydrogène et en oxygène dans l’espace et les brûlera dans un minuscule moteur de fusée pour la poussée. Les panneaux solaires du CubeSat exploitent l’énergie du soleil pour fournir la puissance électrique nécessaire au fonctionnement du système d’électrolyse miniature.

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X