AQUÆ
Image default
Planète Télex

Le mur de Trump cause une pénurie d’eau au sud des États-Unis

Temps de lecture : < 1 minute

 

Le mur qui sépare les États-Unis du Mexique a provoqué une véritable catastrophe écologique. La construction de ces 700 kilomètres de ciment a épuisé les ressources en eau, déjà faibles dans les régions frontalières.

Une situation de stress hydrique

La construction du mur a eu un impact écologique et environnemental colossal. Les travaux ont nécessité le drainage des eaux souterraines et l’extraction de millions de litres d’eau pour la fabrication du ciment.

Quelque 300 000 litres d’eau ont été engloutis chaque jour pour bâtir cette infrastructure, pompant ainsi l’eau douce disponible aux alentours. Les rivières et cours d’eau des environs ont été déviés et pollués, entraînant une situation de stress hydrique dans ces régions semi-arides. Le gouvernement de Donald Trump aurait donc enfreint pas moins de 28 lois fédérales.

Une biodiversité en danger

Mais cela va plus loin : l’enceinte de béton empêche l’accès à l’eau et à la nourriture de certains animaux. C’est le cas notamment du jaguar, du lynx ou encore du loup gris mexicain qui traversent cette frontière pour se reproduire et subvenir à leurs besoins. On dénombre ainsi plus de 90 espèces animales menacées, la plupart endémiques.

La Californie, le Nouveau-Mexique, l’Arizona et le Texas disposaient pourtant de nombreuses aires naturelles protégées. Désormais fractionnées, aucun être vivant n’ose plus s’y aventurer. De la même manière, plusieurs collines ont été rasées à la dynamite, mettant à mal les espèces qu’elles abritaient.

Une région semi-aride déjà en difficulté

Cette région de l’Amérique, considérée comme semi-aride, souffrait déjà du manque d’eau suite aux effets du réchauffement climatique. Une situation préoccupante pour les ethnobiologistes et chercheurs de l’Université de l’Arizona, qui déplorent des conséquences environnementales désastreuses sur tout un écosystème.

 

©Photo : analogicus

À lire aussi...

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Recensement des grottes submergées en Corse 

Alban Derouet

Des innovations face à la menace de pénurie d’eau potable

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X