AQUÆ
Image default
Planète Santé

Dynamisation de l’eau ou la science du vortex

« On pense que je suis fou…. Mais s’il s’avérait que j’ai raison et que ce soit la science qui se trompe ? »

Viktor Schauberger (1885-1958)

Derrière la dynamisation de l’eau se trouve la science du vortex, autrement dit celle du tourbillon. Cette spirale hyperbolique est absolument partout dans le cosmos et sur terre. Elle obéit à un mouvement universel sous-jacent et suit une matrice créative de vie.

La société prend enfin conscience de la nécessité de respecter ce mouvement naturel de l’eau. Aquae résume ici le pourquoi et le comment.

Mais d’abord petit rappel sur ce que veut dire « eau dynamisée » et quels sont ses bienfaits sur la santé.

Le tourbillon donne sa vie à l’eau

La dynamisation de l’eau par tourbillons est constante dans la nature. Tout l’écoulement de l’eau naturelle obéit aux ondes de forme des spirales. Ce principe de vortex fait appel à la technologie de l’implosion et nécessite un équilibre de polarité. Ce que l’intelligence de la nature sait faire.

En effet, la spirale centripète structure le fluide ou le gaz suivant un vortex implosif. Tandis que son inverse, la rotation centrifuge, provoque décomposition et désintégration.

La vitalité optimale de l’eau est donc obtenue lorsque les deux spirales fonctionnent l’une à l’intérieur de l’autre dans un double mouvement concentrique.

Viktor Schauberger et l’eau « sang vital de la terre »

Né en Haute-Autriche en 1885 dans une famille de forestiers, il décida de continuer la tradition familiale après avoir constaté les effets « technico-académiques » avec une « science aliénée à la nature » des formations universitaires suivies par ses frères. C’est ainsi que ses observations de la nature et des rivières lui révèlent comment les eaux naturelles se « rechargent « et s’autoépurent grâce à leurs mouvements tourbillonnaires.

Lire aussi :  Focus sur l'innovation en habitat aquatique
dynamisation eau science tourbillon

Il mettra d’ailleurs plus tard en garde contre les catastrophes écologiques qu’il savait venir car il anticipait le fait que la civilisation, en se déconnectant de la nature « tuait » l’eau. Toutes ses théories et ses démonstrations étaient jugées extravagantes, voire pire.

Pourtant, ses travaux sont plus que jamais d’actualité et se répandent (enfin) dans le monde entier.

Rendre à l’eau sa pleine liberté

Pour l’ensemble du vivant, l’eau dynamisée (par la nature ou par intervention humaine) est libre d’agir à travers ses trois qualités majeures :

  • elle est plus oxygénée ;
  • son PH est plus neutre ;
  • sa conductivité s’est améliorée.

Cette eau dynamisée réduit ou élimine considérablement les organismes pathogènes, ainsi que les produits chimiques toxiques. De plus, lors de crues, les vortex créent des formes renforçant la protection des berges. Les aménagements ne sont donc pas détruits.

La dynamisation est donc une des solutions pour une meilleure gestion urbaine et

agricole. Son principe est parfaitement intégré au cycle de l’eau sur lequel se basent les concepts de l’hydrologie régénérative si importante aujourd’hui.

La dynamisation de l’eau : matrice de santé

« Nous n’avons pas besoin d’une science des formules, mais d’une science des formes. »

Victor Schauberger

Voir l’eau comme un simple composé chimique est une des plus graves erreurs dont l’être humain paie le prix, à la fois par la perte de sa santé et par la destruction de son habitat. L’un et l’autre sont d’ailleurs absolument interdépendants.

L’eau pure a une structure complexe qui lui permet de communiquer des informations, de transporter énergie vitale, nutriments et forces de guérison, mais aussi d’évacuer les déchets. L’eau morte, par contre, a perdu toute sa bioénergie et sa capacité à pulser. Ses énergies sont régressives et responsables de multiples maladies dégénératives.

Lire aussi :  Un des trésors de Vienne : la pureté de ses eaux

Décidément, que les Viennois sont donc des citadins chanceux de disposer d’eau si pure.

À lire aussi...

Le dessalement des eaux, quand l’utiliser et à quel prix ?

TEAM AQUAE

4 marins sur un trimaran à la dérive

Aquae

Dépolluer les eaux côtières avec des microalgues

Aquae

Leave a Comment

douze − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »