AQUÆ
Image default
Société

France : un jardin flottant en aquaponie

L’aquaponie, vous connaissez ? En France, si on associe aquaponie et jardin flottant, on obtient une innovation aussi efficace qu’originale. Jugez vous-même.

La tortue maraîchère : un jardin flottant en aquaponie

Sur l’étang salé de la Palme dans l’Aude, une serre flotte. Imaginée par l‘association « Paysans Terre Mer » et baptisés « la tortue maraîchère », elle répond à l’impossibilité de produire sur des terres du littoral remplies de sel et en créant un espace cultivable en mer.

Jardin d’un nouveau genre, on y fait pousser des légumes et on y élève des poissons grâce à un système d’aquaponie autonome en énergie et très peu consommateur en eau.

Ce jardin flottant est ainsi doublement aquatique, à la fois par son principe et son implantation.

Principes de l’aquaponie

L’aquaponie est une intelligente combinaison de deux modèles d’élevage et de culture : l’aquaculture (élevage de poissons et d’autres organismes aquatiques) et l’hydroponie (culture hors-sol des plantes grâce à de l’eau enrichie en matières minérales).

france jardin aquaponie

L’Europe est retardataire sur ce savoir-faire. Connaissance millénaire d’Asie et d’Amérique latine, elle a été reprise il y a déjà une trentaine d’années par l’Australie, l’Amérique, le Canada et le Japon.

Cultures en aquaponie : avantages en résumé

Ses avantages sont multiples et significatifs :

  • des études récentes sur l’aquaponie montrent que les légumes poussent de 2 à 3 fois plus vite que dans un jardin potager classique.
  • les végétaux et les poissons produits en aquaponie sont d’une qualité nutritive exceptionnelle.
  • les densités de culture sont plus importantes qu’en culture classique car les racines ayant tout ce dont elles ont besoin à disposition, ne se développent pas autant qu’en terre et ne se concurrencent pas entre elles. On peut ainsi planter les légumes à seulement quelques centimètres les uns des autres.
  • l’économie d’eau se situe entre 90 et 95 % de celle nécessaire en culture classique équivalente.
  • les végétaux cultivés sont à hauteur d’homme. Donc, pas d’effort pour se baisser afin de jardiner. Le dos est préservé.
  • Enfin, le seul apport extérieur est la nourriture des poissons. Nul besoin d’ajouter des engrais ou des produits chimiques. Et, bien-sûr, il n’y a aucun rejet polluant.
Lire aussi :  Histoires méconnues de sous-marins disparus

Vous trouverez dans nos pages un article complémentaire faisant le lien avec l’hydroponie.

Envie d’un jardin en aquaponie ? Quelques infos de plus

L’aquaponie dispose de sa fédération où vous pourrez en apprendre bien davantage.

Un retour d’enquête instructif est aussi disponible en ligne.

Vous n’avez plus qu’à vous lancer…

À lire aussi...

La seconde vie des filets de pêche plastiques

Aquae

Un mariage sous la mer

Aquae

Marin pêcheur : métier et danger au quotidien

Aquae

Leave a Comment

3 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »