AQUÆ
Non classé

Les polypathologies vues par l’Inserm

Temps de lecture : < 1 minute

doctor-medical-medicine-health-stetoscopeDans le dernier numéro de son magazine Science & Santé, l’Inserm a réalisé un dossier intitulé Pour une approche holistique du patient. L’organisme revient sur la nécessité d’une prise en charge globale du patient qui devient nécessaire dés lors que les maladies chroniques touchent de plus en plus les personnes, d’autant plus les personnes âgées qui doivent parfois suivre des traitements pour plusieurs pathologies, ce qui peut entraîner des interactions médicamenteuses. Ces cas de « polypathologie » représentent ainsi un enjeu majeur pour lequel les professionnels de santé, en particulier les médecins généralistes, ne sont pas toujours accompagnés. Selon Julien le Breton, chef de clinique associé en médecine général à la Faculté de Médecine de Créteil, au delà de la prescription de médicaments adaptés, il faut que le professionnel adopte une approche centrée sur le patient dans sa globalité. Retrouvez l’intégralité du dossier aux pages 36-37 de Science & Santé.

À lire aussi...

Promotion thermale en Auvergne-Rhône-Alpes

TEAM AQUAE

Guide de la communication en santé

TEAM AQUAE

Santé connectée : un carnet pour prendre en charge les maladies chroniques

qothlcr4cami

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X