AQUÆ
Non classé

La psychiatrie nutritionnelle

Temps de lecture : < 1 minute

food-salad-healthy-vegetables

Le Dr Eva Selhub s’est exprimé, sur le site Harvard Health Publications, sur le sujet de la psychiatrie nutritionnelle. Elle rappelle que notre cerveau est constamment en éveil, même durant le sommeil, que ce soit pour gérer nos pensées, nos sens ou encore notre respiration. Cela implique que le cerveau nécessite constamment d’être alimenté avec du « carburant« . Ce « carburant » provient de la nourriture consommée par l’individu : c’est cette alimentation qui fera la différence et sa contenance en minéraux, vitamines et anti-oxydants. Dr Eva Selhub fait le parallèle entre les voitures et les individus : le cerveau nécessite d’être alimenté avec du carburant de la meilleur qualité possible, sinon des dégâts seront causés.
Elle explique que la sérotonine est un neurotransmetteur qui aide à réguler le sommeil, l’appétit, à réguler les émotions mais aussi à inhiber la douleur. 95 % de la sérotonine contenue dans l’organisme se situe dans l’appareil gastro-intestinal : ces neurotransmetteurs ont un lien direct avec des terminaisons nerveuses qui conduisent au bon fonctionnement de l’organisme. Dr Eva Selhub insiste sur l’importance des « bonnes » bactéries qui conduisent à une bonne absorption des nutriments et à une réduction de l’inflammation. Des études évoluant certains régimes alimentaires comme l’alimentation méditerranéenne ou japonaise ont notamment prouvé une réduction du risque de dépression pour les personnes ayant adopté ces aliments.

À lire aussi...

Promotion thermale en Auvergne-Rhône-Alpes

TEAM AQUAE

Guide de la communication en santé

TEAM AQUAE

Santé connectée : un carnet pour prendre en charge les maladies chroniques

qothlcr4cami

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X