AQUÆ
Non classé

L’effet de la course sur l’intelligence

Temps de lecture : < 1 minute

pexels-photo-103520

Une étude, réalisée par une équipe de chercheurs finlandais et publiée dans la revue Cell Metabolism, a montré le lien entre l’exercice physique et l’intelligence. Elle avait ainsi pour objectif de déterminer de quelle manière, le sport a des effets bénéfiques sur l’intelligence. Il apparaît que l’exercice conduirait à la neurogenèse dans l’hippocampe, zone de la mémoire et de l’orientation spatiale, ce qui permet la production de nouveaux neurones. Ainsi, le sport ne produit pas de connaissance, simplement il prépare à l’apprentissage et au fait d’enregistrer de nouvelles informations. Les chercheurs finlandais ont cependant prouvé que certains types d’activité conduisaient davantage à la création de nouveaux neurones.

La musculation n’a pas été efficace tandis que l’entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT) n’a eu qu’un faible impact. Les chercheurs en sont venus à étudier les effets de la course à pied. Une protéine appelée facteur neurotrophique dérivé du cerveau est produite lors de l’effort et développe de nouveaux neurones tout en préservant les neurones existants.

La raison pour laquelle la course à pied serait autant bénéfique par rapport à d’autres sports s’apparente au fait que l’homme, au fil de son évolution, a intégré la nécessité de se mouvoir tout en apprenant à analyser les informations autour de lui dans le cas où il se trouverait en situation de danger ou dans l’incapacité de se repérer.

À lire aussi...

Promotion thermale en Auvergne-Rhône-Alpes

TEAM AQUAE

Guide de la communication en santé

TEAM AQUAE

Santé connectée : un carnet pour prendre en charge les maladies chroniques

qothlcr4cami

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X