AQUÆ
Non classé

Exercice physique et mental pour prévenir la démence

Temps de lecture : < 1 minute

pexels-photo

Selon une étude menée par le Center for BrainHealth de l’université du Texas (États-Unis), l’exercice physique et l’exercice mental apportent différents bénéfices qui sont complémentaires dans le cadre de la prévention de la démence. Ce sont 36 personnes, âgées de 56 à 75 ans qui ont participé aux travaux de recherche : un groupe suivait un programme alliant trois séances hebdomadaires de 60 minutes d’exercice physique (marche sur tapis ou alors vélo à 50-75 % de la fréquence cardiaque maximale) et l’autre groupe devait se prêter à un programme cognitif. Les résultats ont fait apparaître que le flux sanguin cérébral a été bonifié dans les deux groupes de personnes, bien qu’il soit meilleur avec le programme cognitif. Ce dernier est favorable également à la plasticité neuronale conduisant ainsi à une amélioration des fonctions exécutives. L’exercice physique conduit quant à lui à améliorer la performance de la mémoire puisque le débit de sang est plus élevé dans l’hippocampe, zone impliquée dans les processus de démence.

À lire aussi...

Promotion thermale en Auvergne-Rhône-Alpes

TEAM AQUAE

Guide de la communication en santé

TEAM AQUAE

Santé connectée : un carnet pour prendre en charge les maladies chroniques

qothlcr4cami

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X