AQUÆ
Non classé

S’instruire, attendre, puis faire de l’exercice pour améliorer sa mémoire

Temps de lecture : < 1 minute

exercice physique mémoire

Selon un article publié sur le blog santé du New York Times, le sommeil mais également l’exercice physique permettrait d’améliorer la mémoire. Ce phénomène serait causé par l’émission de certains éléments biochimiques dans le cerveau et le corps qui serait lié à cette fonction mentale. Ce constat est le résultat d’une étude réalisée par le Donders Institute for Brain, Cognition and Behavior de l’université Radboud (Pays-Bas) et de l’université d’Édimbourg, établissement qui a choisi de s’intéresser de près à ce sujet. 72 adultes en bonne santé ont, durant 40 minutes, fait des tests de reconnaissance visuelle et spatiale. Ils ont ainsi été invités à regarder des images sur l’écran de leur ordinateur et à signaler leur localisation. Par la suite, ils ont visionné des documentaires. Puis, la moitié d’entre eux ont effectué 35 minutes de vélo. L’autre moitié a attendu 4 heures pour faire de l’exercice.

Deux jours plus tard, la même expérience a été réalisée, avec un contrôle par IRM lors du test de reconnaissance visuelle et spatiale afin d’analyser l’activité cérébrale.

Il apparaît que les personnes ayant attendus 4 heures avant de faire de l’exercice ont mieux assimilé les informations. Les chercheurs n’ont pour le moment pas trouvé d’explications à cette découverte. La mémoire à long terme n’est pas influencée par les conditions dans lesquelles l’information a été assimilée mais plutôt par les heures qui suivent, essentielles pour que l’information soit stabilisée et intégrée dans le cerveau.

À lire aussi...

Promotion thermale en Auvergne-Rhône-Alpes

TEAM AQUAE

Guide de la communication en santé

TEAM AQUAE

Santé connectée : un carnet pour prendre en charge les maladies chroniques

qothlcr4cami

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X