AQUÆ
Non classé

Les ennemis de l’espérance de vie identifiés

Temps de lecture : < 1 minute

Selon une étude publié dans la revue The Lancet et réalisée par le Global Burden of Disease Study, l’espérance de vie est menacée par les guerres, les pathologies liées à l’obésité et à l’hyperglycémie, la consommation excessive d’alcool et la toxicomanie. Les 25 dernières années ont été synonymes d’amélioration en matière d’accès à l’eau potable, de vaccination, de traitement contre des pathologies comme le VIH, mais également de nutrition et de qualité d’air intérieur, ce qui a augmenté l’espérance de vie des enfants des pays les plus pauvres. Il apparaît que la santé maternelle et infantile a été consiédrablement améliorée puisque le nombre de décès maternels a chuté de 29 % depuis 1990 et que le décès d’enfants âgés de moins de 5 ans a diminué de moitié depuis cette même période.

Des avertissements ont été émis concernant plusieurs pathologies qui concerneraient de plus en plus la population mondiale (carie dentaire, perte d’audition, céphalées de tension, anémie, troubles de la vision, maladies parasitaires, l’herpès génital…).

Visionnez la vidéo de The Lancet compilant les résultats de cette étude.

 

À lire aussi...

Promotion thermale en Auvergne-Rhône-Alpes

TEAM AQUAE

Guide de la communication en santé

TEAM AQUAE

Santé connectée : un carnet pour prendre en charge les maladies chroniques

qothlcr4cami

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X