AQUÆ
Non classé

L’activité physique ne prévient pas la démence

Temps de lecture : < 1 minute

running-runner-long-distance-fitness-40751

Selon des travaux de recherche menés par une équipe de l’Inserm, l’activité physique exercée à l’âge adulte n’aurait pas pour effet de réduire le risque de développer une démence. En effet, les personnes réalisant l’activité physique recommandée et plus auraient le même déclin des fonctions cognitives. Il a été remarqué que les personnes qui font de l’exercice physique diminuent leur rythme dans les neuf ans qui précèdent le diagnostic d’une démence. Bien que l’activité physique n’ait pas un effet protecteur quant à l’apparition de la démence, ces bénéfices sur le système cardiovasculaire et la prévention de l’obésité et du diabète sont importants.

À lire aussi...

Promotion thermale en Auvergne-Rhône-Alpes

TEAM AQUAE

Guide de la communication en santé

TEAM AQUAE

Santé connectée : un carnet pour prendre en charge les maladies chroniques

qothlcr4cami

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X