5 juin 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
A la une

COVID-19 : une forte récession économique en prévision

Modifié le Temps de lecture : < 1 minute

L’impact sur l’économie mondiale de la crise sanitaire pourrait être plus important que la crise économique de 2009, selon les estimations de la Commission européenne.

D’après le réseau européen de média Euractiv, la Commission européenne prévoit que la récession économique engendrée par la pandémie de coronavirus COVID-19 sera plus dommageable que la crise financière de 2009. Cette dernière avait occasionné une diminution du PIB européen de plus de 4 %.

Une baisse mondiale de la demande

D’ailleurs, comme l’indique un document interne édité le 30 mars par l’instance, l’impact de la crise devrait dépendre de la durée des dispositifs de lutte contre la propagation du virus. En outre, il est précisé qu’il en incomberait principalement aux décisions de suspension des activités économiques non indispensables à la vie des pays. Des mesures qui affectent directement de nombreux secteurs, comme le tourisme, l’hôtellerie-restauration, les transports, etc.

En parallèle, prévenant que la situation tend vers une « grave crise mondiale de la demande » et mettant en avant les effets économiques et financiers d’une seconde vague, la Commission indique que le recours à la nationalisation des entreprises dans certains secteurs pourrait être nécessaire.

2,7 à 3 points de PIB annuel en moins

Pour en venir au cas de la France en particulier, l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) affirme, dans une évaluation de la situation publiée le 30 mars dernier, que le pays perd 60 millions d’euros par mois de confinement. Ces estimations tablent sur une chute du PIB hexagonal annuel de 2,6 points. Des chiffres en accord avec les prévisions de l’Insee du 26 mars qui portaient cette diminution à 3 points.

Plusieurs facteurs expliquent cette récession, dont le changement des comportements de consommation, la baisse de l’investissement, la fermeture des établissements scolaires ou encore les difficultés d’accès au travail. 

© Pixabay

À lire également sur Aquæ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

X