26 mai 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Innovation

Un T-shirt connecté surveille votre santé

Temps de lecture : 2 minutes


Développé par des chercheurs américains du MIT, un système de capteurs intégrable à des vêtements pourrait permettre de récolter les données biométriques de patients, à l’hôpital comme au domicile. Et servir ainsi la prévention comme la télémédecine.

Au cœur de la pandémie de coronavirus, la nécessité de mettre l’accent sur la prévention en santé a été évoquée. Allant un peu plus loin, des acteurs du secteur estiment qu’il serait opportun de s’appuyer sur le modèle de la médecine des 4P : personnalisée, préventive, prédictive et participative.

Sur le point de la prédiction en particulier, de nombreuses solutions voient le jour afin de suivre l’état de santé des individus, notamment dans le champ des textiles intelligents

Lire aussi :  Du bon usage de la prévention dans la santé

Un T-shirt pour mesurer les signes vitaux

Dans cette optique, des chercheurs du MIT (Massachusetts institute of technology), aux États-Unis, ont mis au point un système qui intègre, dans un tissu extensible, des capteurs électroniques. Ceux-ci sont alors capables de mesurer les données physiologiques de l’utilisateur : fréquence cardiaque, température corporelle, respiration. Favorisant ainsi un suivi de la santé des individus au quotidien, ainsi que pendant l’activité physique.

Le dispositif, lavable en machine, peut être tissé dans n’importe quel habit pour peu qu’il soit ajusté afin que les capteurs soient toujours en contact avec la peau. D’ailleurs, l’équipe étasunienne a expérimenté sa technologie en créant le prototype « E-TeCS », un T-shirt à manches longues doté de 30 capteurs. Ces derniers, connectés à un smartphone, permettent de récolter les signes vitaux et de les stocker. 

Ces travaux ont fait l’objet d’une publication dans la revue npj Flexible Electronics, le 23 avril dernier. Alors qu’une production de masse est à l’étude, les chercheurs planchent déjà sur l’adjonction d’autres types de capteurs : « Les études futures pourraient se concentrer sur l’intégration de modalités de détection supplémentaires, telles que des capteurs d’humidité, de pression, optiques, ultrasoniques, de gaz, de champ magnétique, etc. », développent les auteurs. 

Surveiller les patients en continu

Les applications de ces vêtements connectés sont multiples : suivre les astronautes, les athlètes ou, bien sûr, les patients. 

Ainsi, un monitoring permanent à l’hôpital, comme au domicile, est envisageable. S’ouvrant alors sur le champ de la prévention/prédiction. Les données biométriques recueillies via une application mobile seraient transmises directement aux professionnels de santé, devenant un véritable outil au service de la télémédecine. Le système « pourrait faire progresser la surveillance mobile, confortable et continue, de la physiologie et de l’activité physique, avec des implications potentielles dans les soins de santé, la réadaptation et les sciences du sport, non seulement à l’hôpital et au laboratoire, mais aussi dans les établissements de soins à domicile », affirme l’équipe du MIT.

Autre intérêt, particulièrement notable en temps d’épidémie : cette solution innovante donnerait la possibilité aux soignants de contrôler les constantes vitales d’un malade sans s’exposer au virus. Réduisant ainsi le risque de contamination des professionnels de santé. Comme le soulignent les chercheurs : « Le cadre multimodal et multifonctionnel du système E-TeCS permettra une nouvelle stratégie de télémédecine personnalisée pour le prototypage et le déploiement rapides, en particulier dans des conditions extrêmes, telles qu’une pandémie ou des opérations de secours en cas de catastrophe naturelle ».

Cliquez ici pour consulter l’étude, en anglais.

© MIT

À lire également sur Aquæ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

X