AQUÆ
Image default
Société

Le groupe Ogeu lance une marque d’eau francilienne baptisée Lutécia

Temps de lecture : < 1 minute


Disponible dans les grandes surfaces franciliennes en septembre prochain, cette marque inédite, qui s’appuie sur une eau issue de la source du Val Saint-Lambert dans les Yvelines, affiche l’ambition d’une production locale.

Le groupe Ogeu, spécialisé dans les eaux minérales et présidé par Jean-Hervé Chassaigne, lance une marque d’eau régionale produite en Ile-de-France. Baptisée Lutécia, elle présente plusieurs caractéristiques la distinguant d’une eau de source classique et de l’eau du robinet : pauvre en sodium et faiblement minéralisée, elle se veut naturelle et non traitée. Cette nouvelle offre sera disponible à partir du mois de septembre prochain dans la grande distribution et uniquement dans la région.

Lire aussi :  Une nouvelle eau minérale en Ariège fin 2020

Un ancrage local et une démarche éco responsable

Propriétaire des marques Ogeu, Plancoët ou encore Quézac, la société béarnaise, qui vise ici exclusivement une clientèle francilienne, souhaite proposer un ancrage local et une démarche responsable. Lutécia, dont le nom s’inspire de la dénomination gallo-romaine de la capitale française, devrait ainsi porter le label « Produit en Ile-de-France ».

L’eau minérale sera donc non seulement issue de la source du Val Saint-Lambert, mais aussi embouteillée sur place, à 40 km de Paris, sur le site racheté par Ogeu en 2013 dans la vallée de Chevreuse, dans les Yvelines (78). 

Le groupe affirme d’ailleurs de ne pas vouloir dépasser la distance de 150 km entre le lieu de mise en bouteille et le point de vente. Et en ce qui concerne la protection de l’environnement, les bouteilles seront constituées à partir de 30 % de matières végétales et seront entièrement recyclables.

Lire aussi :  Nestlé Waters veut se concentrer sur les eaux internationales haut de gamme

À lire aussi...

Une start-up améliore l’accès à l’eau potable au Rwanda 

TEAM AQUAE

Le Parc Astérix ferme son delphinarium

TEAM AQUAE

En Europe, plus d’un million de barrages menacent la survie des poissons

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X