AQUÆ
Image default
Télex Tourisme

Départ du Vendée Globe

Temps de lecture : < 1 minute


Le départ du Vendée Globe a été donné dimanche aux Sables-d’Olonne. Cette édition 2020 est particulière, en raison du contexte sanitaire, mais aussi par la présence de bateaux équipés de « foils ». Sur les 33 à avoir pris le départ, 19, dont 8 sur des monocoques neufs, en étaient équipés contre 7 en 2016. L’intérêt de ce nouvel équipement permet au bateau de « voler » sur l’eau et d’atteindre des vitesses encore jamais atteintes. Les « foils », aussi appelés « les moustaches », sont des appendices latéraux qui élèvent la coque au-dessus de l’eau. Cette surélévation, qui survient dès les 12 nœuds de vent atteints, permet aux bateaux de glisser sur l’eau, telle une luge océanique, et de parvenir à des pointes de vitesse de 38 nœuds, soit 70 km/h. Ce serait 10 nœuds de plus qu’en 2016, d’après le site du Vendée Globe.

À lire aussi...

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Recensement des grottes submergées en Corse 

Alban Derouet

Des innovations face à la menace de pénurie d’eau potable

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X