AQUÆ
Image default
Télex Tourisme

Yannick Bestaven remporte le Vendée Globe 2020-2021

Temps de lecture : 2 minutes

Le suspens était au rendez-vous à l’arrivée ce mercredi soir. Le classement s’est joué entre cinq navigateurs. Burton (Bureau Vallée 2), Ruyant (LinkedOut) et Bestaven (Maître CoQ IV) se sont dirigés vers le nord pour rejoindre les Sables-d’Olonne. Dalin (Apivia) et Herrmann (SeaExplorer – Yacht Club de Monaco) ont quant à eux décidé de passer par le golf de Gascogne et les côtes espagnoles.

Lire aussi :  Vendée Globe : quand les femmes prennent la barre

Le navigateur français déclaré vainqueur

Originaire du bassin d’Arcachon, le skipper français Yannick Bestaven est arrivé ce jeudi 28 janvier à 4 heures, 19 minutes et 46 secondes. C’est après 80 jours, 13 heures, 59 minutes et 46 secondes de course autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance qu’il est désigné vainqueur de cette 9e édition du Vendée Globe.

Yannick Bestaven Vendée Globe 2020
LES SABLES D’OLONNE, FRANCE – 28 JANVIER: Maitre Coq, skipper Yannick Bestaven (FRA), est photographié avec le trophée lors de son arrivée dans la course du Vendee Globe, le 28 Janvier 2021. (Photo Jean-Louis Carli/Alea)

 

Un gagnant qui n’est pas arrivé premier

Bien qu’arrivé un peu moins de huit heures après Charlie Dalin, le navigateur arcachonnais a vu son temps bonifié de 10 heures et 15 minutes par le jury international du Vendée Globe suite au sauvetage de Kevin Escoffier.

 

Charlie Dalin Vendée Globe 2020
LES SABLES D’OLONNE, FRANCE – 28 JANVIER: Skipper Charlie Dalin, Apivia, est photographié avec des feux à main lors de son arrivée dans la course du Vendee Globe, le 28 Janvier 2021. (Photo Jean-Marie Liot/Alea)

Charlie Dalin se classe donc à la deuxième place, suivi de Louis Burton, de Boris Herrmann et de Thomas Ruyant.

Damien Seguin Vendée Globe 2020 Groupe Apicil
Le skipper Damien Seguin sur le bateau Groupe APICIL pendant le Vendee Globe, course autour du monde à la voile, le 4 Janvier 2021 au Cap Horn. © Damien Seguin

Damien Seguin (Apicil), est quant à lui arrivé en sixième position au bout de 80 jours, 21 heures, 58 minutes et 20 secondes. Il est le seul skipper handicapé de cette course, une première sur le Vendée Globe.

 

Lire aussi :  Vendée Globe : un skipper italien accablé par la pollution du Point Nemo   

 

©Photo Une : Bernard Le Bars/Alea

À lire aussi...

Les spas se mettent au vert !

TEAM AQUAE

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Recensement des grottes submergées en Corse 

Alban Derouet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X