AQUÆ
Image default
Planète Télex

Paléontologie : découverte d’un lézard marin aux dents de requin 

 

Une nouvelle espèce de reptile marin vient d’être identifiée par une équipe de chercheurs au Maroc, au beau milieu d’un gisement de phosphate. Xenodens calminechari vivait au Crétacé il y a – 72 à – 66 millions d’années et appartenait à la famille des Mosasauriens ou Mosasaures, de grands lézards marins serpentiformes voisins des varans actuels.

De la taille d’un petit marsouin, Xenodens calminechari évoluait dans une mer tropicale peu profonde qui s’étendait sur une partie du Maroc actuel. Selon l’étude publiée le 16 janvier dernier dans Cretaceous Research, cette espèce de Mosasaure se distinguait par ses très grandes dents. C’est de cette dentition extrêmement tranchante que lui vient son nom : xenodens signifie « dent étrange » en grec, et calminechari « comme une scie », en arabe.

Une arme redoutable qui permettait à ce lézard marin de s’attaquer à des proies bien plus imposantes que lui. De quoi faire pâlir les plus grands requins de la préhistoire !

 

©Nick Longrich / Wikimedia Commons

Lire aussi :  L’ambre de la mer Baltique : l’or du Nord

À lire aussi...

Le dessalement des eaux, quand l’utiliser et à quel prix ?

TEAM AQUAE

4 marins sur un trimaran à la dérive

Aquae

Dépolluer les eaux côtières avec des microalgues

Aquae

Leave a Comment

dix-huit − quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »