AQUÆ
Image default
Original Planète

Espèces sous-marines et… bébêtes invertébrées

L’ incroyable diversité des espèces sous-marines et le monde des coraux sont fascinants. Tant d’inconnues habitent mers et océans sans que vous ayez conscience de leur importance dans l’écosystème.

Une petite encyclopédie de la vie aquatique est à découvrir dans cet article. Gérée par une fondation internationale américaine, elle propose de découvrir 32 espèces de la planète. Suivez le guide.

Fondation Oceana : la vie sous-marine

Le site Oceana est une mine d’informations sur quantités d’espèces d’invertébrés et de coraux. Cette organisation aide à une prise de conscience globale sur ce monde aquatique, mer et océan, trop souvent jugé sans importance.

Aquae vous propose d’admirer ici la beauté d’une trentaine d’espèces sous-marines.

Des espèces sous-marines fascinantes

Parmi elles, on a retenu quelques invertébrés plutôt originaux :

  • Les chilean basket stars qui sont des filtreurs. Plus étonnant : ils ne savent pas nager !
  • Le blue glaucus, parfait exemple d’un phénomène dit de «  contre-ombrage ». C’est-à-dire que ce petit malin porte deux couleurs. Son dos est bleu vif pour mieux se fondre dans le bleu de l’océan vue d’en haut. Mais son ventre est gris pour ne pas être repéré par des prédateurs du fond de l’eau. Il flotte ainsi libre sur l’eau.
  • Les christmas tree warm, à l’allure « forestière ». Ces créatures agissent en partenaires des coraux. En effet, ces vers absorbent également du sable. Pourquoi ? C’est très technique : en stockant ces grains de sable, ils peuvent construire des tubes pour les ancrer aux coraux.
Le Blue Glaucus

Nous vous engageons à mettre le nez sous l’eau et à partir à la recherche de vos propres trouvailles sur les millions d’espèces qui peuplent nos mers et océans.

Lire aussi :  Sécheresse du lac Mead : quand les cadavres émergent

Le spectacle d’un poulpe en eau profonde

Pour conclure, on vous a réservé un étrange moment. Sur cette vidéo, filmée dans les hauts fonds, vous pouvez suivre les mouvements gracieux d’un poulpe décidément peu habituel.

À lire aussi...

Le dessalement des eaux, quand l’utiliser et à quel prix ?

TEAM AQUAE

Sécheresse du lac Mead : quand les cadavres émergent

Aquae

4 marins sur un trimaran à la dérive

Aquae

Leave a Comment

trois × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »