AQUÆ
Image default
Original

Votre chien et l’eau : 5 conseils pour jouer ensemble

Votre chien et l’eau, cela fait deux, et vous aimeriez quelques conseils ?

On vous propose donc cinq conseils de spécialistes canins pour l’habituer et, si besoin, le rassurer. Vous pourrez alors partager ensemble les joies de la baignade, voire plus, qui sait ?

1°) Commencez par le test de la baignoire

Vous serez alors amplement fixé. Le niveau d’éclaboussures indique le degré d’inquiétude, voire de panique, de l’animal. Et nous ne parlons pas ici de simplement vouloir le laver !

En effet, attention à ne pas ouvrir un flacon de shampooing ou autre savon. Car, dans ce cas, vous ne pourrez pas savoir si votre chien, qui déteste être lavé, ne réagit tout simplement pas aux molécules aromatiques.

N’oubliez surtout pas la capacité de sa truffe ! Là où vous ne sentez rien, lui ou elle associera l’odeur à un moment pénible : le lavage…

Par contre, si tel n’est pas le cas, alors réfléchissez aux circonstances dans lesquelles vous avez fait sa connaissance. Même très jeune, votre ami à quatre pattes peu avoir instinctivement peur de l’eau. Les raisons en sont multiples, exactement comme chez l’humain. Parfois, enlevé très tôt à sa mère, celle-ci n’a pas pu faire son « éducation ».

Une réaction automatique d’analyse de danger se met en route. Le chien va battre énergiquement ses pattes dans un mouvement de nage robotique, même si vous le soulevez hors de l’eau. Ses yeux montrent une peur extrême. Il a alors besoin de beaucoup de douceur et d’amour. Vous devrez l’habituer à l’eau très, très progressivement …en vous mouillant avec lui.

2°) Choisissez ensuite des eaux très peu profondes

Allez-y doucement et très progressivement, sauf si vous avez affaire à un « sauveteur » né.

En guise de démo, on vous offre cette séquence « rire ».

3°) Pratiquez le coaching « gourmandise »

Une règle d’or : les bons nonos font les bons profs.

Inventez une récompense, sans pour autant surdoser votre chien de sucreries. Soyez créatifs.

Il ne faudrait pas qu’ensuite, votre animal réussisse à flotter sur l’eau grâce à la bouée de graisse que vous lui aurez procurée.

4°) Restez toujours vigilants

Votre chien cherchera toujours à vous faire plaisir et peut alors se mettre en danger. Même si vous avez franchi avec succès toutes les étapes précédentes et que votre animal n’a plus du tout peur de l’eau, demeurez constamment attentifs. Votre chien vous fait confiance aveuglément : c’est une très grande responsabilité.

Veillez donc à son environnement aquatique : hauteur de l’eau, risque de courants forts ou soudains, trous d’eaux possibles, remous violents aux passages des bateaux, etc. Sans oublier le bruit des moteurs s’il n’y est pas habitué.

5°) Inventez plein de jeux aquatiques à partager

Vous créerez des moments inoubliables de plus avec votre compagnon à quatre pattes.

Chaque animal est unique…et son maître aussi. Adaptez ces conseils à votre cas et vous saurez alors comment réussir à initier votre chien à l’eau en toute sécurité.

Il ne vous reste plus qu’à profiter ensemble de vos prochains ébats aquatiques.

Si, par contre, vous avez un chat, on peut vous suggérer de lire ces très belles histoires de la mer.

🐕‍🦺Bonus curiosité : la légende du chien de Dax

À lire aussi...

Sécheresse du lac Mead : quand les cadavres émergent

Aquae

4 marins sur un trimaran à la dérive

Aquae

Votre chien et l’eau : 5 conseils pour jouer ensemble

Aquae

Leave a Comment

cinq × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »