AQUÆ
Santé

Les CIP, de 7 à 13

Temps de lecture : < 1 minute

La codification des médicaments à usage humain, code CIP, qui fournit les données nécessaires, vient de changer depuis le 1er janvier 2013.En effet, leur traçabilité passe de 7à 13 chiffres, l’ancien code-barres arrivant à saturation. Les informations véhiculées jusque-là par ce procédé de marquage apposé lors des conditionnements pharmaceutiques étaient l’identification des produits, le numéro de série, le prix, le taux de remboursement, l’indication de Tarif Forfaitaire de Responsabilité (TFR), etc. De nouvelles données font donc leur apparition, comme la date de péremption et le numéro de lot, qui sont devenues obligatoires pour la traçabilité des médicaments. L’Afssaps(ANSM) a retenu le marquage Data Matrix, standardisé à l’international, grâce à son système de mémorisation des renseignements nécessaires à une dispensation sécurisée des médicaments sur une petite surface.

À lire aussi...

Ces savons qui font la peau au virus

TEAM AQUAE

COVID-19 : hausse inquiétante des traces de coronavirus dans les eaux usées d’Île-de-France 

TEAM AQUAE

Le Parlement européen s’engage pour l’amélioration de la qualité de l’eau du robinet

TEAM AQUAE
Translate »
X