AQUÆ
Santé

Cure spécifique Syndrome des Jambes sans Repos

Temps de lecture : < 1 minute

Le centre thermal de Lamalou-les-Bains (34) prévoit de mettre en place en 2014 une cure spécifique Syndrome Jambes sans repos (SJSR) sur deux sessions : du 9 au 29 avril et du 18 septembre au 8 octobre. Récemment rebaptisé maladie de Willis-Ekbom (MWE), le SJSR tenait son nom des symptômes qu’il provoque : chez les personnes atteintes, au repos, les jambes, voire les bras, subissent des sensations désagréables allant de la simple démangeaison (souvent des picotements) à la décharge électrique douloureuse. Celles-ci s’accroissent en général à la tombée du jour et durant la nuit, provoquant des insomnies. Dans certains cas sévères et très sévères, elles se manifestent également en journée. Plus de 3 % de la population française en serait quotidiennement atteinte.
Élaborée avec l’association EKBOM, ce nouveau traitement s’inscrit comme un complément de la cure 3 semaines comprenant 4 soins thermaux quotidiens en neurologie auquel a été associée une prise en charge globale basée sur trois pôles. Le premier, « Gestion des crises, des douleurs associées et de la fatigue », associe activité physique adaptée et techniques de relaxation (deux séances de stretching, trois de musicothérapie, deux de sophrologie et une de marche nordique). Le second, « Bénéficier d’un soutien psychologique », encourage l’échange autour de la mise en place d’un groupe de parole animé par une psychologue et une rencontre entre participants. Enfin, le troisième, « Éducation à la Santé », propose un atelier diététique et hygiène de vie et une conférence médicale.

À lire aussi...

Les nanotechnologies contre la Covid-19

Alban Derouet

COVID-19 : l’eau du robinet exempte de coronavirus 

TEAM AQUAE

Des Munichois se baignent dans les eaux glacées de l’Eisbach 

TEAM AQUAE
Translate »
X