AQUÆ
Santé

Évaluation des cures thermales

Temps de lecture : 2 minutes

La Chaîne Thermale du Soleil a créé en 2013 un outil d’évaluation du bénéfice des cures dans le but de connaître le ressenti des curistes par rapport à leur séjour, mais également de mesurer son efficacité. Les premiers résultats, issus de questionnaires remplis par les curistes, immédiatement après leur séjour puis 3, 6 et 9 mois après, révèlent que les curistes ont une meilleure qualité de vie même neuf mois après le séjour. Les questions portent sur la douleur, les symptômes, les médicaments ou le quotidien et sont posées aux personnes ayant suivi des cures dans les domaines de la rhumatologie, de la phlébologie, des voies respiratoires, des maladies cardio-artérielles, de la dermatologie, de la gynécologie, de l’appareil digestif, de la neurologie, des affections urinaires et des maladies métaboliques.

En rhumatologie, les personnes affirment que leurs douleurs ont baissé de 24 % neuf mois après la cure, tout en réduisant leur prise de médicaments et qu’ils ont gagné 11 % de force musculaire. Les curistes ayant des problèmes au niveau des voies respiratoires sont 64 % à avoir augmenté leur activité physique neuf mois après la cure, tandis que les gênes respiratoires ont diminué de 22 %. Les cures en phlébologie diminuent les douleurs de 22 % six mois après, alors que les cures en gynécologie améliorent de 43 % le bien-être des personnes immédiatement après la cure.

Les personnes souffrant de pathologies neurologiques connaissent une diminution de leur douleur de 16 % et ce 6 mois après avoir effectué un séjour thermal. Ils sont nombreux à avoir plus d’activités au cours de la journée : 53 % après la cure, 66 % après trois mois et 67 % après 6 mois. Les cures luttant contre les maladies cardio-artérielles permettent, selon les évaluations, de diminuer de 26 % les douleurs 6 mois après.

À lire aussi...

Peut-on considérer l’hydrogène comme un traitement possible face à la COVID ?

TEAM AQUAE

Les nanotechnologies contre la Covid-19

Alban Derouet

COVID-19 : l’eau du robinet exempte de coronavirus 

TEAM AQUAE
Translate »
X