AQUÆ
Santé

L’alimentation du « bien-vieillir »

Temps de lecture : < 1 minute

En septembre dernier, l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) a donné une conférence de presse, sur le thème «Les chercheurs se mettent à la place des seniors», qui rend compte des recherches sur le lien existant entre l’alimentation et le bien-vieillir des seniors. Les intervenantes, Véronique Coxam,Sophie Layé et Claire Sulmont-Rossé, ont statué sur des sujets tels que la bonne alimentation à adopter ainsi que les besoins nutritionnels réels des seniors. L’objectif d’une bonne alimentation est de retarder la dépendance en évitant les troubles cognitifs ou physiologiques. Les polyphénols, la vitamine A et les oméga 3 ont été mis à l’honneur pour leurs propriétés qualitatives. Contenus dans les fruits et légumes, les polyphénols, en particulier la fisétine, présente dans les fruits rouges, diminuent la perte de masse osseuse due au vieillissement et permettent de réduire le risque d’ostéoporose. Quant à la vitamine A et aux oméga 3, ils agissent pour la conservation le plus longtemps possible des fonctions cognitives telles que la mémoire et évitent ainsi les démences parmi lesquelles Alzheimer.

À lire aussi...

Les nanotechnologies contre la Covid-19

Alban Derouet

COVID-19 : l’eau du robinet exempte de coronavirus 

TEAM AQUAE

Des Munichois se baignent dans les eaux glacées de l’Eisbach 

TEAM AQUAE
Translate »
X