AQUÆ
Santé

Le cancer en France

Temps de lecture : < 1 minute

Selon le rapport Survie des personnes adultes atteintes de cancer en France métropolitaine, les personnes souffrant de cette pathologie ont une amélioration de la survie à cinq ans. 37 tumeurs solides et 16 hémopathies malignes ont été analysées par le réseau Francim des registres des cancers, le service de biostatistique des Hospices civils de Lyon, l’Institut de veille sanitaire et l’Institut national du cancer. Ce constat est notamment valable pour trois tumeurs solides qui sont très répandues, la prostate, le côlon-rectum et le sein ainsi que pour trois hémopathies malignes. Le cancer du poumon est celui qui a de plus mauvais résultats, avec 17 % de survie. Le document insiste sur une certaine hétérogénéité en matière de survie en fonction du type de cancer, du sexe et de l’âge. Les jeunes personnes sont moins victimes que les personnes âgées et ce, à cause des types de traitements prodigués. Les données de suivi recueillies sont un indicateur quant au système de santé par rapport au système de santé en place, la prévention ainsi que les thérapies et prises en charge.

L’infographie sur aquae-officiel.fr

À lire aussi...

Ces savons qui font la peau au virus

TEAM AQUAE

COVID-19 : hausse inquiétante des traces de coronavirus dans les eaux usées d’Île-de-France 

TEAM AQUAE

Le Parlement européen s’engage pour l’amélioration de la qualité de l’eau du robinet

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X