AQUÆ
Santé

Institut de beauté pour grands brûlés

Temps de lecture : < 1 minute

L’association de lutte contre l’isolement des brûlés, Burns and Smile, développe actuellement un projet d’institut de soins esthétiques d’un genre nouveau, lauréat au mois de juin du grand prix de la Fabrique Aviva dans la catégorie « Lien social, inclusion, citoyenneté ». Visant la reconstruction de l’estime de soi et la réappropriation de son corps, le concept propose aux personnes souffrantes un ensemble de soins (modelage, soins du corps et du visage, épilation, manucure, pédicure, coiffure, maquillage, tatouage) et de services (atelier d’auto-maquillage, conseil en image, séances de médecine douce) au cours d’une séance d’au moins 1h. Les traitements, adaptés à un public fragilisé et handicapé, seront élaborés et prodigués par une socio-esthéticienne, Véronique Labeille. Participe aussi au projet Carine Larchet, maquilleuse professionnelle qui développe une expertise sur le maquillage correcteur aux thermes de La Roche-Posay (86). L’association Burns and Smile, fondée en 2015 et présidée par Laurent Gaudens, recourra également aux produits cosmétiques issus de la station thermale. Un premier établissement, en cours de recherche d’emplacement, devrait voir le jour dans la capitale, pour un investissement évalué à 330 000 €. Des résultats de l’institut pilote dépendront les évolutions futures.

À lire aussi...

Peut-on considérer l’hydrogène comme un traitement possible face à la COVID ?

TEAM AQUAE

Les nanotechnologies contre la Covid-19

Alban Derouet

COVID-19 : l’eau du robinet exempte de coronavirus 

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X