AQUÆ
Santé

Prise en charge du protocole SPECTh

Temps de lecture : < 1 minute

La CNAM (Caisse nationale d’assurance maladie) a validé en janvier dernier la prise en charge du protocole de sevrage d’anxiolytiques SPECTh. Initié à Saujon (17), station thermale spécialisée dans les troubles psychologiques, et financé par l’Afreth, ce protocole permet de sevrer des benzodiazépines les patients présentant une surconsommation depuis plus de six mois. Il comprend, pendant la cure thermale, des soins de balnéothérapie, une thérapie cognitive et comportementale, et un suivi de six mois. SPECTh sera désormais remboursé à 50 % par la CNAM.

À lire aussi...

Les nanotechnologies contre la Covid-19

Alban Derouet

COVID-19 : l’eau du robinet exempte de coronavirus 

TEAM AQUAE

Des Munichois se baignent dans les eaux glacées de l’Eisbach 

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X