AQUÆ
Image default
Santé

La corrélation arthrose et obésité

Temps de lecture : 2 minutes

Sept spécialistes sont revenus à Brides-les-Bains sur l’importance de la cure, de la kinésithérapie, de la diététique et de la dimension psychosociale dans le traitement de l’arthrose associée à l’obésité.

Comme chaque année, les thermes de Brides-les-Bains (73) ont organisé les ateliers du poids et de la nutrition qui se sont tenus le 22 septembre dernier. Le thème 2018 visait à mettre en évidence les traitements les mieux adaptés pour soigner l’arthrose associée à l’obésité. Lors de cette journée, qui s’est déroulée autour de cinq conférences, plusieurs intervenants se sont succédés pour aborder la rééducation physique, la cure thermale, la nutrition et la dimension psychosociale dans le traitement de cette maladie.

Rééducation physique et approche psychologique

Le kinésithérapeute Jacques Vaillant, chercheur associé à l’université de Grenoble, a expliqué l’importance de l’éducation du patient obèse et arthrosique, en collaboration avec les autres professions de santé. L’exercice physique est aussi au cœur de la prise en charge avec la nécessité de concevoir un programme multitechniques intégrant renforcement musculaire local et reconditionnement aérobie (NDR : l’aérobie est une activité nécessitant l’oxygène comme source principale de combustion des sucres fournissant l’énergie à l’organisme). L’objectif est de favoriser l’accompagnement au réentrainement et le conseil dans le développement d’un mode de vie plus actif.
Concernant la prise en charge psychologique du patient, Coline Rondeau, psychologue au CHU de Grenoble-Alpes, a insisté sur le lien corps-esprit dans une approche biopsychosociale qui nécessite un suivi et a souligné les limites au niveau des professionnels : travail en lien, formation, moyens dont ils disposent, comme au niveau des patients : capacités cognitives et de mobilisation psychologique.


L’importance du mode de vie

L’atelier nutrition mené par Jean-Michel Lecerf, endocrinologue au CHR de Lille, a insisté sur l’importance de la prévention dans ce domaine. Tandis que la thématique autour de la cure thermale, animée par la diététicienne Nathalie Negro, responsable du Centre Nutritionnel des Thermes de Brides-les-Bains, a rappelé les fondamentaux du thermalisme dans le traitement de cette affection à l’appui de l’étude Thermarthrose, publiée en 2010. Enfin, le Dr Laurent Grange, praticien hospitalier rhumatologue, a montré que la corrélation arthrose et obésité est en partie liée au mode de vie et niveau
socioéducatif.

À lire aussi...

Pesticides : huit lagunes de Méditerranée sont contaminées 

TEAM AQUAE

COVID-19 : l’homme va-t-il contaminer des mammifères marins menacés d’extinction ?

TEAM AQUAE

Le coronavirus de demain sera-t-il marin ?

TEAM AQUAE
Translate »
X