AQUÆ
Image default
Santé

Éducation thérapeutique pour tous

Temps de lecture : < 1 minute

La HAS définit des axes pour inscrire la place de l’éducation thérapeutique dans le parcours de soins du patient et des repères pour les soignants afin de mesurer l’efficacité de l’ETP.

Les rapports internationaux sur l’impact des stratégies de l’éducation thérapeutique du patient (ETP) ont été examinés par la Haute autorité de santé (HAS). Dix ans après une première analyse concernant les maladies chroniques les plus courantes. Il en résulte que la valeur ajoutée de l’ETP est rarement étudiée dans des circonstances favorables. Selon l’auteur Anne-Françoise Pauchet-Traversat, qui travaille pour la HAS, plusieurs conditions expliquent une bonne estimation d’un programme d’ETP.

Personnaliser le programme ETP
Afin de développer l’autogestion du patient et de faciliter son adaptation à la maladie au quotidien, la HAS recommande un suivi médical régulier et une stratégie thérapeutique réci-proquement consentie. Elle conseille au professionnel d’établir un plan d’action clarifié avec le patient avec des objectifs éducatifs accessibles. Les interventions doivent être anticipées et spécifiques au cours de la maladie chronique afin de mettre au jour les aptitudes acquises par le patient. Concernant le malade porteur de polypathologies, la HAS va étudier les stratégies éducatives à promouvoir.

Communiquer avec le patient
La HAS a mis en avant des méthodes pour améliorer la communication entre professionnels de santé et patients, à l’instar de l’approche Faire dire.
A.-F. Pauchet-Traversat souligne que la formation continue des soignants, la prise en compte du vécu du patient et le retour d’expériences sont fondamentaux. Afin de faire progresser l’éducation thérapeutique, elle estime que la participation des patients aux côtés des chercheurs serait intéressante pour déterminer des critères pertinents. La HAS souhaite renforcer la logique des pratiques autour des maladies chroniques en faisant intervenir plus souvent l’ETP dans ses travaux.

© pxhere.com

À lire aussi...

Peut-on considérer l’hydrogène comme un traitement face à la COVID ?

TEAM AQUAE

Les nanotechnologies contre la Covid-19

Alban Derouet

COVID-19 : l’eau du robinet exempte de coronavirus 

TEAM AQUAE
Translate »
X