AQUÆ
Image default
Santé

Aider les aidants

Temps de lecture : < 1 minute

L’ouverture d’un établissement, près de Lyon, consacré au séjour des aidants familiaux et des proches dont ils s’occupent afin de les soulager, est une première nationale.

Le risque d’épuisement physique et psychologique touche le quotidien des aidants qui prennent en charge des proches malades, en situation de handicap ou de dépendance à domicile. Créée par la fondation France Répit et portée par son fondateur Henri de Rohan-Chabot et le médecin Matthias Schell, la Maison de répit, gérée en partenariat avec la fondation OVE, a ouvert en octobre dernier, à Tassin-la-Demi-Lune (69) pour répondre à ce risque. Ce modèle existait en Allemagne, en Belgique et au Québec, mais c’est la première fois qu’il se déploie en France.

Fonctionnement
Une équipe d’infirmiers, de médecins, d’assistants sociaux et de psychologues se rend en amont chez les familles afin de cerner leurs difficultés. Puis, durant toute l’année, cet organisme accueille des enfants ou des adultes malades, handicapés et leurs proches aidants. L’équipe spécialisée s’occupe de ces derniers, jusqu’à 1 mois par an, afin de leur permettre un lâcher prise. Le remboursement des frais de fonctionnement s’effectue par un agrément de l’Agence régionale de santé (ARS). La somme restante est à la charge des familles. La Maison de répit propose des hébergements, des espaces d’activités et de bien-être (spa et salle de gym).

Développement
L’approche globale de l’accompa­gnement des aidants a inspiré la structuration de nombreuses associations sur tout le territoire français. Selon l’association la Maison des aidants, l’idée est de créer douze Maisons de répit régionales. Un réseau appelé Métropole aidante, qui regroupe une trentaine d’associations et d’acteurs institutionnels (Métropole, ARS), est en cours de constitution, à Lyon.

© photo : De Rohan Chabot

À lire aussi...

L’action de l’eau thermale en dermatologie

TEAM AQUAE

COVID-19 : une vision inédite de la circulation du virus

TEAM AQUAE

Les eaux usées montrent des traces du coronavirus et des variants

TEAM AQUAE
Translate »
X