fbpx
AQUÆ
Image default
Santé

Arthrite : suivi des jeunes patients

Temps de lecture : 2 minutes

Une étude a souligné l’intérêt d’une application mobile de santé dans le suivi des jeunes patients atteints d’arthrite juvénile idiopathique, notamment dans la communication avec les équipes de soins.

Présentation.

Des chercheurs de l’université du Minnesota (États-Unis) se sont intéressés aux rôles des applications pour les jeunes souffrant d’arthrite juvénile idiopathique. Ils sont partis du constat que, lors du passage des services pédiatriques à ceux pour adultes, les patients se heurtent à des problèmes de communication pouvant porter atteinte à leur santé.

Publiée en février 2019 dans la revue JMIR, l’étude a pour objectif d’examiner comment les applications mobiles de santé favorisent[ihc-hide-content ihc_mb_type= »block » ihc_mb_who= »unreg » ihc_mb_template= »3″ ] l’interaction entre les jeunes patients, leurs familles et les professionnels de santé.

Méthodologie.

Les scientifiques se sont appuyés sur des entretiens semi dirigés, suivant une grille préétablie, de quinze patients suédois utilisant l’application mobile Genia. Le panel compte des enfants âgés de 5 à 15 ans, suivis dans une clinique pédiatrique de Stockholm, et leurs parents.

Au sein des équipes de soins, deux médecins, un kinésithérapeute et un ergothérapeute ont également été interrogés. A ensuite été menée une analyse du contenu, en suivant la méthode de Hsieh et Shannon.

Résultats.

Tout d’abord, les données recueillies mettent en avant des problèmes de communication des jeunes souffrant d’arthrite juvénile idiopathique. Les entretiens ont ainsi souligné le manque de compréhension de la part de l’entourage, principalement les camarades de classe.

Par ailleurs, les participants ont affirmé que les entrées quotidiennes dans l’application amélioraient la qualité des échanges avec les équipes de soins. En outre, d’après les professionnels, Genia prépare plus efficacement les patients aux visites médicales. Elle leur permet notamment de cibler leurs interrogations.

Enfin, les praticiens associés au projet ont révélé leur intérêt pour une solution encourageant le suivi des patients.   « Avec Genia, si les patients nous envoient des rapports périodiques entre les rendez-vous, nous pouvons confirmer que les actions entreprises fonctionnent et tester des choses nouvelles plus fréquemment »,
a déclaré l’un des médecins.

Conclusion.

L’équipe conclut qu’une application santé peut favoriser la communication entre les jeunes patients et leurs parents concernant la reconnaissance des symptômes et la définition de la douleur. Le lien avec les professionnels de santé se trouve lui aussi renforcé. L’utilisation de Genia améliore l’impact des soins et leur personnalisation, car elle facilite l’engagement et l’autonomie du patient.

À retenir : Une application de santé peut favoriser la communication avec les équipes de soins et  garantir une meilleure efficacité des soins, grâce au suivi quotidien des patients.

[/ihc-hide-content]

© Freepik

À lire aussi...

Pesticides : huit lagunes de Méditerranée sont contaminées 

TEAM AQUAE

COVID-19 : l’homme va-t-il contaminer des mammifères marins menacés d’extinction ?

TEAM AQUAE

Le coronavirus de demain sera-t-il marin ?

TEAM AQUAE
Translate »
X