fbpx
AQUÆ
Image default
À la une Sana Per Aquæ

Une image globale du thermalisme français

Temps de lecture : 2 minutes

La Fédération thermale et climatique française lance un observatoire pour une durée de 6 ans qui doit soutenir le développement du thermalisme.

L’Observatoire de l’économie des stations thermales a été programmé début 2020 par la Fédération thermale et climatique française (FTCF). Il a vocation à offrir une connaissance de l’ensemble des retombées économiques de la filière.

Cet outil d’évaluation entend bénéficier à la globalité du monde thermal. « Nous avons bien avancé sur l’évaluation du service médical rendu, mais concernant l’évaluation du service économique global, nous sommes dépourvus », affirme Claude-Eugène Bouvier, délégué général du CNETh (Conseil national des établissements thermaux), qui supporte la démarche.

Analyser les retombées économiques

Le projet s’étendra sur une durée de 6 ans. « Nous avons l’ambition de[ihc-hide-content ihc_mb_type= »block » ihc_mb_who= »unreg » ihc_mb_template= »3″ ]construire un outil pérenne », explique Claude-Eugène
Bouvier. Ainsi, les premiers résultats sont attendus en 2021 et des rapports seront présentés chaque année.

Ce projet comporte plusieurs objectifs. Tout d’abord, il s’agit de mieux connaître la filière, en particulier les profils des établissements et la part contributive de l’activité conventionnée et non conventionnée. Il porte également une mission de valorisation du thermalisme. Et ce, « en mettant en avant l’exhaustivité de ses retombées », ajoute le délégué général. En outre, l’Observatoire doit accentuer le développement de l’économie thermale en fournissant des éléments utiles à la prise de décision. Parallèlement, le dispositif devrait permettre de comprendre les déterminants de la croissance et des performances du thermalisme.

Différents niveaux de suivi

Pour ce faire, 48 indicateurs principaux et 130 indicateurs divers ont été identifiés. En pratique, la démarche fera appel à la contribution de tous les acteurs sur le terrain. Un observateur local sera d’ailleurs désigné dans chaque station.

Une fois collectées, les données feront l’objet de rapports annuels aux niveaux local, régional et national. Et chaque année, un zoom thématique sera réalisé, par exemple sur les investissements ou encore la clientèle.

Il est à noter qu’outre la FTCT et le CNETh, l’Observatoire bénéficie d’ailleurs du soutien de l’Association nationale des maires de communes thermales et du club des offices de tourisme thermaux. Mais aussi d’acteurs extérieurs, comme la Caisse des dépôts et consignations ou encore de la DGE (Direction générale des entreprises). En outre, la société Nomadéis, qui a travaillé à l’élaboration du cahier des charges de l’Observatoire, s’est vu confier le rôle d’opérateur.

[/ihc-hide-content]

© Rawpixel.com

À lire aussi...

Le WTTC prévoit 71 % de touristes internationaux en moins sur le continent africain

TEAM AQUAE

Rosewood s’implante à Shanghai

TEAM AQUAE

Nouveau complexe wellness au Portugal

TEAM AQUAE
Translate »
X