AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Carte Blanche

Alexandre Lafourcade – Prévenir la fragilité en cure thermale

Temps de lecture : 1 minute

Par Alexandre Lafourcade
Directeur de projet AbilyCare by Engie
Lauréat du Prix Spécial Aquarama, prix de l’innovation d’Aquæ Panorama


AbilyCare a remporté, le 4 novembre 2019, le prix de l’innovation lors du 1er salon européen du tourisme santé & bien-être. Une reconnaissance par la profession qui confirme la valeur que représente AbilyCare pour le thermalisme.

Avec AbilyCare, nous avons l’ambition de renforcer le positionnement du thermalisme en prévention-santé, d’apporter à chaque curiste la preuve des bénéfices de sa cure et de booster la participation aux ateliers proposés par les stations.

Concrètement, le curiste passe un test rapide qui comprend : un court questionnaire adapté à la spécialité traitée, un test d’équilibre statique sur une plateforme connectée, un test de la marche (soit 10 mètres aller-retour avec des capteurs inertiels) et des mesures annexes (IMC, force musculaire). Les algorithmes calculent plus de 70 indicateurs. Un rapport curiste et un rapport praticien sont délivrés.

Dans un centre thermal, un test en début et en fin de cure permet d’évaluer le programme de cure le plus adapté pour chacun et le service médical rendu. AbilyCare est aussi un outil pédagogique qui encourage le curiste dans son parcours de soins.

Cette solution, développée aujourd’hui par des intrapreneurs d’Engie, est le fruit d’une collaboration entre des médecins et des centres de recherche. Elle repose sur 3 brevets et 20 publications scientifiques et sera certifiée Dispositif Médical début 2020. Les données sont sécurisées chez un hébergeur agréé HADS, conformément à la réglementation française et européenne.

L’âge moyen d’un curiste est de 63 ans. C’est aussi l’âge où apparaissent les premiers signes de fragilité. Or la fragilité et la perte d’autonomie sont des processus réversibles… quand ils sont pris tôt : chez AbilyCare, nous sommes convaincus qu’il est possible de passer d’une médecine curative à une médecine préventive.

© Aquæ Panorama / Faust Favart

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

Connexion

X

Inscription

X