5 juin 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Santé

COVID-19 : profil des victimes italiennes

Modifié le Temps de lecture : < 1 minute

Homme, âgé de 80 ans et souffrant de 3 pathologies préexistantes ou plus. Voici, d’après l’Institut supérieur italien de la santé, le profil type des victimes succombant au coronavirus.

S’appuyant sur les dossiers médicaux des 2 003 personnes mortes avant le 17 mars 2020 en Italie après avoir contracté le COVID-19, l’Institut supérieur de la santé italien (ISS) – organisme gouvernemental équivalent à Santé publique France –, a dressé un profil des victimes.

Alors que l’âge médian de l’ensemble des individus infectés est de 63 ans, l’étude fait apparaître que l’âge médian des personnes testées positives au COVID-19 et y ayant succombé est de 80,5 ans (79,5 ans pour les hommes et 83,7 ans pour les femmes). De plus, 70 % de cette population est constituée d’hommes. À ce stade, 17 décès de personnes de moins de 50 ans (et aucune de moins de 30 ans) étaient imputables au COVID-19.

L’ISS révèle également que seuls 3 patients parmi les 2 003 ne présentaient aucune pathologie préexistante et que près de la moitié des victimes (48,5 %) souffraient de 3 pathologies ou plus. Les maladies les plus fréquentes étant l’hypertension artérielle (76,1 %), le diabète (35,5 %) et la cardiopathie ischémique (33 %). 

Toujours d’après l’étude, les symptômes les plus fréquents sont la fièvre (77 % des cas) et l’essoufflement (74 %), puis la toux (42 %), tandis que l’insuffisance respiratoire est la complication la plus couramment observée (97,2 %), suivie des lésions rénales aiguës (27,8 %). Le délai moyen entre l’apparition des premiers symptômes et la mort est de 8 jours.

Accéder aux résultats de l’étude de l’ISS.

© Pixabay

À lire également sur Aquæ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

X