5 juin 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Santé

Alimentation, hygiène : les recommandations de l’ANSES

Modifié le Temps de lecture : 2 minutes

En matière de cuisson des aliments, nettoyage des emballages ou encore désinfection des surfaces, l’ANSES émet des recommandations pour éviter une contamination par le COVID-19.

S’appuyant sur les données scientifiques disponibles, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a analysé les possibilités de transmission du COVID-19 par les aliments afin de répondre aux questions que se pose la population. 

Un aliment ne peut être contaminant que s’il a été manipulé (mains souillées, gouttelettes infectieuses lors de toux ou d’éternuements) par un malade ou une personne infectée par le virus. Animaux d’élevage et aliments qui en sont issus ne jouent donc pas de rôle dans la propagation du COVID-19, selon l’agence, qui rappelle qu’à ce jour « aucune donnée scientifique ne laisse penser que le virus peut nous contaminer par voie digestive ».

Cependant, elle recommande que fruits et légumes soient lavés à l’eau claire et essuyés au moyen d’une serviette à usage unique, avant consommation, en particulier lorsqu’ils sont ingérés crus. Pour les aliments cuits, un feu moyen de cuisson – c’est-à-dire à 63 °C – pendant 4 min suffit à éliminer toute présence éventuelle du virus. 

Des règles d’hygiène s’appliquent également aux emballages. L’ANSES invite à les nettoyer (avec un chiffon ou un essuie-tout) ou à les retirer avant rangement, à toutes fins utiles. Le COVID-19 ne survivant pas plus de 3 h à l’air libre, une solution consiste à laisser reposer ses courses pendant ce délai (hors produits frais).

Les surfaces peuvent potentiellement être contaminées. Certaines études indiquent en effet que le COVID-19 reste plus ou moins actif sur des surfaces inertes. C’est pourquoi l’agence rappelle les règles largement diffusées : ne pas se toucher le visage durant ses achats et se laver les mains lorsque l’on rentre chez soi.

Enfin, pour nettoyer surfaces, poignées de porte, claviers d’ordinateurs ou téléphones portables, l’alcool à 70 °C est à privilégier au vinaigre blanc, moins efficace, pour effacer toute trace de virus.

© Mylene2401

À lire également sur Aquæ...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Accepter En savoir +

X