AQUÆ
Image default
Santé

Actes médicaux : un demi-milliard d’euros de dépenses hebdomadaires en moins

Le budget national de la santé va être revu à la hausse, permettant notamment des actions d’accompagnement soutenues des acteurs du secteur, à l’instar du versement compensatoire de pertes de revenus des libéraux, prévu début mai. 

Auditionné le mercredi 15 avril par la commission des Affaires sociales du Sénat, le directeur général de la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam), Nicolas Revel, a annoncé que les professions libérales de santé pourront bénéficier d’un premier acompte lié à la compensation de perte de revenus, sans toutefois en préciser le montant : « Nous devrions déclencher un premier versement fin avril ou début mai au moins pour la période des six premières semaines [de confinement] ». En effet, depuis fin mars, la diminution de l’activité des médecins généralistes est estimée à 40 % et celle des spécialistes à 50 %. La pérennité économique de cabinets d’autres professions de santé (kinésithérapeutes, dentistes…) se pose également, pour lesquels des discussions sont en cours avec les fédérations pour trouver les modèles d’aide adéquats

De manière générale, un demi-milliard d’euros de dépenses hebdomadaires en moins sont constatées pour les actes médicaux et paramédicaux. La Sécurité sociale remarque ainsi un « net freinage », de 350 millions d’euros par semaine, des dépenses en « soins de ville », et ce, malgré une « hausse significative des indemnités journalières de l’ordre de 185 millions par semaine », liée aux nouvelles procédures « dérogatoires » pour la garde d’enfants et les malades chroniques. 

Dans le contexte de crise sanitaire, le directeur de l’Assurance maladie prévoit un dépassement de son objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam), voté dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020, promulguée fin décembre dernier pour un montant de 205,6 millions d’euros.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a anticipé cette situation puisque, dès la veille, il a annoncé une augmentation significative du budget de la santé. « Il y a 7 milliards de plus et c’est tout à fait normal et il y aura encore plus sur ce budget de la Sécurité sociale », a-t-il précisé. Le gouvernement prévoit en effet de revoir à la hausse pour cette année la progression de l’Ondam.

© George Hodan

À lire aussi...

Top 10 des stations thermales au bord de l’océan en France

TEAM AQUAE

Le thermalisme européen au cœur du post-COVID

TEAM AQUAE

Qualité des eaux : Impact global des effluents urbains sur les zones naturelles

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »