20 juillet 2020
AQUÆ, le journal BtoB des filières Tourisme, Santé & Bien-être
Innovation

L’innovation touristique peut-elle soutenir le développement durable ?

© Nikolay Doychinov EU2018BG
Modifié le Temps de lecture : 3 minutes


L’Organisation mondiale du tourisme lance un concours afin d’encourager le déploiement de solutions innovantes dans le secteur touristique, tout en mettant l’accent sur la durabilité des projets, notion centrale de la reprise pour l’instance onusienne. 

Accomplir les 17 Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU (Organisation des Nations unies) par le biais de l’innovation dans le tourisme. Telle est la vocation du concours de startup engagé le 14 juillet par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Visant également à redynamiser l’économie du secteur, cette initiative s’inscrit dans la lignée de l’Hospitality Challenge, initié par l’OMT pour accompagner le développement de projets novateurs dans les voyages de luxe, l’hôtellerie, la restauration et l’immobilier. 

Lire aussi :  L'OMT lance "Hospitality Challenge" pour inventer le tourisme de demain

Rassembler tous les secteurs autour des Objectifs de développement durable

Ces deux dispositifs illustrent les lignes directrices émises en mai dernier par l’institution des Nations unies pour encourager le tourisme dans le contexte de pandémie de COVID-19, qui mettaient notamment en exergue l’innovation et le développement durable. Ce que confirme le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili : « La nature transversale du tourisme n’a pas d’équivalent. C’est un secteur qui recoupe quasiment tous les pans de nos économies et de nos sociétés. Le concours va permettre de rallier tous les secteurs aux efforts pour atteindre les Objectifs de développement durable et placer l’innovation et la durabilité au cœur du redressement économique mondial ».

Ces deux mêmes thématiques étaient d’ailleurs au centre des discussions lors des 5 réunions interministérielles organisées par l’OMT tout au long du mois de juin pour aborder l’après crise sanitaire. D’une part, la durabilité, comme l’a précisé le secrétaire général : « Les réunions des commissions régionales de l’OMT ont mis en évidence la détermination universelle à faire redémarrer le tourisme et, ce faisant, à mettre l’accent sur la durabilité afin que les retombées en soient partagées le plus largement possible ». D’autre part, l’innovation et la transformation numérique, qui revêtent un rôle majeur, au même titre que le regain de confiance des touristes.

Lire aussi :  L’OMT livre ses directives pour relancer le tourisme mondial

Dans cette optique, le nouveau concours ne s’adresse pas uniquement aux innovateurs du tourisme, mais aussi aux jeunes pousses de tous les secteurs à travers le monde. Pour peu que leurs projets répondent aux 7 critères suivants : 

  • proposer des solutions innovantes ;
  • présenter une démarche durable ;
  • avoir la capacité de se déployer à l’international et dans plusieurs entreprises et destinations ;
  • être en phase de démarrage ou de série A ;
  • avoir lancé un essai pilote ou élaboré un business plan ;
  • avoir déjà connu un processus d’accélération ;
  • bénéficier d’une équipe dédiée à temps plein.

Un soutien technique et l’accès au réseau de l’OMT pour 17 startups

À l’issue du processus de candidature, qui s’étale jusqu’au 20 septembre prochain, 17 sociétés seront sélectionnées, une par Objectif de développement durable. Ceux-ci concernent, notamment, la bonne santé et le bien-être à tout âge, l’accès à des services d’eau et d’assainissement durables, le développement d’une énergie propre abordable, l’essor de villes durables, la préservation de la biodiversité et des ressources marines ou encore la lutte contre le changement climatique.

Les lauréats bénéficieront donc de l’assistance de l’OMT sous diverses formes. Les meilleurs outils pourront ainsi être présentés lors de la Journée de démos de l’OMT, en novembre 2020. Les startups auront également accès à un important réseau de partenaires potentiels, regroupant les gouvernements des États membres, des investisseurs et des grandes entreprises. En parallèle, les gagnants pourront recevoir un accompagnement technique ou encore utiliser le réseau de l’innovation de l’OMT. Enfin, un système de mentorat sera déclenché, comprenant des formations individuelles et collectives sur des thématiques comme la durabilité, la propriété intellectuelle ou l’activité économique.

Organisé en partenariat avec Wakalua, pôle d’innovation du groupe touristique Globalia, le concours mondial compte également sur l’appui d’acteurs du secteur privé, comme Advanced Leadership Foundation, Amadeus, Amazon Web Services Activate, BBVA, ClarkeModet, The Far Co, Globant, Google, IE University, Mastercard, Mentor Day, Plug and Play et Telefónica.

À lire également sur Aquæ...

X