AQUÆ
Télex

À Marsillargues dans l’Hérault, l’eau de la rivière la Roubine est passée du vert au violet puis au rose début septembre. Pas de fuite de vin ni pollution à l’horizon, mais un phénomène naturel dû aux fortes chaleurs.

Temps de lecture : < 1 minute

À lire aussi...

Himalaya : la plus grosse réserve d’eau d’Asie en danger

TEAM AQUAE

Recensement des grottes submergées en Corse 

Alban Derouet

Des innovations face à la menace de pénurie d’eau potable

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X