AQUÆ
Image default
Santé

Cures expérimentales à Saint-Jean-d’Angély

Temps de lecture : < 1 minute

[ihc-hide-content ihc_mb_type= »show » ihc_mb_who= »unreg » ihc_mb_template= »3″ ]


Cet article est disponible en intégralité sur abonnement au magazine Sana.

Les oncologues de l’institut Rafaël, qui accompagne les patients post cancer, ont publié le 18 septembre un article sur le rôle du sport pour abaisser la prévalence des cancers. Ils rappellent ainsi que [/ihc-hide-content] l’activité physique adaptée permettrait non seulement de prévenir 25 % des cancers, mais aussi de réduire les complications et les effets indésirables des traitements. Il s’agit donc d’intégrer la pratique aux parcours de soins et dans l’après cancer. Et ce, en prenant compte des recommandations : 30 minutes d’activité cardio respiratoire intense à modérée par jour, 5 jours par semaine. En plus de 2 séances de renforcement musculaire et de 2 à 3 sessions d’assouplissement. Enfin, des exercices d’équilibre sont préconisés.

À lire aussi...

Suisse : 130 kilos de mercure retrouvés chaque année dans les eaux usées 

Alban Derouet

Les promenades au bord de l’eau seraient bonnes pour la santé

TEAM AQUAE

Comment l’eau thermale soulage la douleur

TEAM AQUAE

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
X